Untitled-1

Sale temps en DH pour les équipes qui recevaient, un nul faisait office d’objectif inaccessible dans presque tous les matchs. Un seul but marqué par les 7 clubs qui recevaient. Un but qui n’aura même pas servi puisque le CSO Amnéville s’est incliné 1-3. A Veym, l’éclair du dimanche est venu de la B, 0-5 et celui du samedi principalement des U13.

Vous connaissez tous les principaux modèles de mise en place d’équipes comme le 4-4-2, le 4-3-3, le 4-2-3-1 par exemple. Au passage, les modèles ont le droit d’être changés en phase offensive ou défensive. Mais pour ce match contre Magny, il fallait faire preuve d’imagination devant le nombre de joueurs titulaires absents et nos places respectives dans le championnat. Les clés du match se trouvaient donc dans l’intégration de jeunes joueurs et un modèle d’équipe adapté sous la baguette de coach Gégé revenu aux affaires pour l’occasion. Ça fait plaisir de savoir qu’on peut encore compter sur toi. L’armée romaine avait une formation militaire éprouvée pour contenir les attaques des assaillants lors des grandes batailles. La formation de la tortue. Cette formation a été remise au goût du jour dans « Astérix et Obelix: Mission Cléopatre », lorsque Benoit Poelvoorde demande une tortue non pas d’un point de vue militaire, mais d’un point de vue animalier. Une espèce d’animal avec une drôle de petite tête. Pour ceux qui ne connaissent pas cette formation, direction les 2min12 qui suivent http://youtu.be/oKidloj2Etk. Ainsi à Veymerange pour la venue de Magny, la mise en place de l’équipe frôlait celle de la tortue, mais d’un point de vue footballistique. Un gardien en numéro 16, deux latéraux en numéros 2 et 3, un 4a-4b-4c-4d, un 6a-6b-6c-6d avec une pointe en 9. Ou quelque chose d’approchant.

Après une minute de silence pour soutenir un joueur Veymerangeois touché par un décès proche, les deux équipes ont livré un match très agréable et très ouvert pendant la première période, renvoyant tous les acteurs dos à dos à la mi-temps. Dès le commencement de la seconde période, Magny prenait les devants sans que ce but ne doive rien à personne. La tortue footballistique allait alors montrer qu’une tortue peut faire aussi mal quand elle mord. Lancé à l’assaut des buts de Magny, Veym’ allait tout tenter sans réussite dans le jeu ou les coups de pieds arrêtés. Ce qui pouvait arriver alors arriva, en toute fin de partie sur une action verte dangereuse, Magny contrait et inscrivait le second but qui scellait définitivement le score du match. En prendre un ou deux, peu importe, l’objectif était vraiment de tout tenter pour revenir au score. Il n’aura pas manqué grand chose mais à la différence de la DHR ou sur 4 occasions il suffit de marquer une fois pour gagner, en DH sur 4 occasions il faut au moins marquer 2 voir 3 fois pour espérer le même résultat. Moralité, Magny prends 3 points importants pour l’accession et nos verts font du sur-place malgré une très bonne prestation encourageante.

Côté comptable, il y a 2 leçons à retenir du week-nd. Tout d’abord le championnat de DH s’est éclaté en 3. La montée se jouera de Forbach (1er avec 39 points) à Lunéville (5ème avec 33 points). Le ventre mou à la bagarre va d’Amnéville (6eme avec 24 points) à Epinal (12ème avec 19 points), Veym’ au milieu du paquet. Et presque en DHR, APM Metz (même avec 2 matchs de retards contre 2 candidats à l’accession) et Blénod. On pourra toujours me reprocher que je tiens un discours un peu direct dans cette vision. C’est exact, il reste encore de nombreux matchs à jouer mais cela semble quand même très difficile en fond de classement, avec tout le respect qui se doit pour ces 2 équipes. Ensuite en CFA2, Thaon (Lorraine) est 11ème avec seulement 2 points d’avance sur le premier relégable qui compte un match de retard sur eux. A surveiller dans le grand jeu des vases communicants pour les montées et descentes entre groupes, même si les autres clubs lorrains se comportent plutôt correctement. J’oubliais, Metzervisse a gagné contre Remeling 2-1 pour le plus grand plaisir de « la mèche ». Ça c’est juste pour les initiés.

Pour le reste de l’actualité Veymerangeoise, il y avait de nombreuses rencontres samedi. Les 3 équipes U11 se sont bien comportées avec des fortunes diverses en alternant défaites et victoires sur les plateaux. Mais de belles prestations. Les U13-1 et U13-2 se sont largement imposés. Espérons juste que les U13-1 pourront encore plus se libérer pour augmenter leur niveau de jeu car il y a de la marge de progression, mais elle est dans la tête. Les U13-3 ont connu un petit soucis d’horaire pour un match qui se jouera finalement mercredi et un petit soucis de licence pour un joueur dans la même catégorie. Des petites choses administratives qui arrivent dans tous les clubs. On cherche à les éviter mais parfois cela arrive. Certes cela peut être désappointant, mais rien qui ne puisse se rattraper quand on le souhaite. Les U15 n’ont pas perdu… normal… il n’ont pas joué. Enfin les U17-1 ont à nouveau perdu, sur le plus petit des scores. Un réveil serait le bienvenu lors de la prochaine journée. Vraiment, il ne s’agit pas de baisser les bras mais au contraire d’avoir encore plus envie de s’imposer… comme des morts de faim… jusqu’à la dernière seconde. C’est possible ? De leur côté les U17-2 se sont bien comportés même en concédant un nul à domicile. Par contre il faudra retenir la blessure importante d’Hugo Miceli, lourdement touché à la cheville sur une poussée d’un joueur d’Hettange. Il a quitté le stade dans la camionnette des pompiers. Bon rétablissement à toi. Et la blessure à la cuisse de François Ansaldi, espérons moins longue dans l’indisponibilité. A noter pour ce match de U17 le premier match effectué par l’arbitre en compétition. Nous avons longuement échangé sur le parking, après qu’il ait eu le droit à un débriefing de presque tous les présents au stade. Évidement puisque tout le monde savait que c’était son premier match. Et croyez moi, ce n’est pas facile pour l’avoir vécu du bord de touche mais en tout cas j’ai beaucoup apprécié notre échange. Bonne suite à toi et merci pour cette ouverture d’esprit. J’espère que tout le monde lui laissera le temps d’apprendre.

Autre point positif pour ce samedi, le tour des vestiaires. Après le coup de gueule de la semaine dernière, nous avons trouvé des vestiaires bien plus propres cette semaine à la fois pendant les entraînements et les matchs. Comme quoi ce n’était pas si compliqué ! Juste une bouteille de savon trouvée… à mettre à la poubelle et on est bon. C’est quand même plus agréable non ? Alors continuez comme cela, joueurs et éducateurs. La clé du bien-être collectif est entre vos mains.

A l’attaque du dimanche, certains ont été très matinaux. Parmi les premiers on trouve le Président qui a du tracer le terrain vert pour le match de la A contre Magny (et oui c’est ça aussi Veymerange, un Président qui trace les lignes). Initialement programmé samedi soir à Guentrange, ce match s’est finalement déroulé dimanche au Buchel et cela en raison d’un grave ennui électrique sur l’éclairage du stade de Guentrange. Ennui tellement important qu’il n’a pas pu être résolu par les services techniques de la ville suffisamment tôt dans la semaine, ne permettant pas d’y jouer cette rencontre samedi soir et évitant au passage un cataclysme collatéral. Pendant que le Président traçait et de l’autre côté de la colline, la C attendait ses maillots et licences dans ce même stade de Guentrange (pour un match sans besoin de lumière cette fois). Ambiance détente autour du sponsor underwear. La C affrontait Thionville 3 dans un match au sommet de la quatrième division. Défaite interdite faute de voir le titre très difficile à conquérir. Et c’est ce qui se passa. 2-1 pour Thionville dans un match mieux maîtrisé par les locaux notamment dans les transmissions de balles, trop facilement lisibles chez nos verts par leurs adversaires du jour. Dommage, il y a avait pourtant moyen de mieux faire, même si toutes les fréquences cardiaques se sont emballées du côté des verts. Enfin en même tant que la A, la B se déplaçait à Florange. Excellente opération pour nos joueurs qui se sont imposés 0-5. Ils sont maintenant lancés aux trousses d’Hettange qui carbure aussi à plein régime. Victoire de ces derniers 1-6 à Cattenom. Dans cette division, il y aura bientôt 3 matchs fratricides les 4 et 18 mai contre Hettange et le 13 avril contre Froidcul. Le titre se jouera en grande partie autour de ces rencontres… même si aucune ne sont à négliger. En tout cas, un grand bravo à vous.

Pour conclure cette prestation globale mi-figue mi-raison, je vous propose 3 photos, et leurs légendes, qui illustrent ce weekend de manière un peu décalée. Des clichés instantanés. Il n’y manque que le regroupement des deux équipes U13 ensemble au milieu du terrain pour célébrer leurs victoires respectives. Pas eu le temps de prendre mon téléphone qui chargeait dans le secrétariat. Et si la troisième équipe U13 avait joué, elle serait aussi venue grossir les rangs de la petite armada verte. L’esprit qu’on aime voir.


(Cliquer sur les images pour agrandir et pour accéder à la description)

PARTAGER