Greg Tardivon, le géant vert, est de retour au sein de la défense de Veymerange. Photo RL
Greg Tardivon, le géant vert, est de retour au sein de la défense de Veymerange. Photo RL

Greg Tardivon. Le capitaine, le géant vert. L’image des Verts. Un humble. Un brillant. Un fidèle formé au Thionville FC jusqu’en U15, passé par Manom. À Veym’, depuis dix ans. Un défenseur central, une tour de défense qui a connu toute l’épopée des Verts Thionvillois depuis la deuxième division jusqu’à la DH.
Vous avez manqué Schiltigheim en Coupe et Jarville. Ça va mieux.
Greg Tardivon: « Je souffrais d’une déchirure au quadriceps. C’est cicatrisé. Je rentre contre Épinal ».
Il le fallait parce que Renaud Bérardi et David Guildorff sont blessés…
« C’est ça la DH. Il faut un gros effectif. Nous l’avons, mais parfois c’est compliqué. Par exemple, Renaud, touché au genou, va nous manquer. À Jarville, Christophe (Granveaux, l’entraîneur) a dû reconstruire toute la défense en plaçant Philippe Lauzière à droite et Emilien Colantonio à gauche et en composant l’axe avec Anthony Bombino et Pierre-Antoine Pévérini. Et ça a marché. »
Face à Épinal, il faut gagner ?
« C’est impératif. Ils sont derrière nous au classement. Ils doivent le rester. Mais quelle équipe d’Épinal allons-nous recevoir ? »
Quel bilan dressez-vous de cette première partie de championnat ?
« Le bilan est correct. Pour le maintien, nous sommes sur la bonne voie. Mais la fatigue se fait sentir. La coupure à l’intersaison a été courte. La saison dernière très éprouvante physiquement et psychologiquement avec la montée et la finale de la Coupe de Lorraine. Alors, nous commençons à le sentir et à le payer ».
La DH, c’est une autre histoire ?
« En effet, ça va plus vite, l’impact est plus fort. On rencontre de gros effectifs et des joueurs ayant joué au niveau supérieur ».

Veymerange à quitte ou double

VEYMERANGE: 10e, 12 points, 3 victoires, 3 nuls, 4 défaites, dernier match Jarville – Veymerange 1-2.
EPINAL 2: 11e, 10 points, 2 victoires, 4 nuls, 4 défaites, dernier match Saint-Dié – Epinal 2, 0-0

L’enjeu: Les Veymerangeois veulent boucler l’année avec 15 points au compteur. La venue des Spinaliens devrait leur permettre d’atteindre cet objectif. Mais attention ! L’adversaire classé juste derrière eux viendra sur le sol Mosellan avec un effectif remanié. Le retour du capitaine Tardivon dans l’axe central sera un plus pour les verts. L’absence de Berardi, auteur de deux buts contre Neuves-Maisons, sera, a contrario, un lourd handicap pour la formation mosellane.

L’avis de l’entraîneur Christophe Granveaux: « Jouer Epinal 2 le samedi ou le dimanche est différent. On ne sait jamais quels seront les joueurs qu’on affrontera. Pour autant, cette équipe a une philosophie du beau jeu. On va s’appuyer sur le match de Jarville en essayant de gommer les erreurs individuelles et de gagner en rigueur défensive. »

L’effectif : Guildorf et Berardi sont blessés (genou), Marez est absent pour raisons professionnelles. Gentit et le capitaine Tardivon effectuent leur retour. Chiarello est en phase de préparation.

Le groupe: BERSWEILER, PEVERINI, GENTIT, BOMBINO, KIFFERT, COLANTONIO, LAUZIERE, DA CUNHA, PISU, BRACCO, GONZALEZ, PORZI, GOURIER.