Untitled-1

La A qui passe, la B sérieuse, le Prés’ content et Chris aphone. Tout va bien.

Il y a des week-end difficiles et d’autres moins. Clairement ce week-end est dans la deuxième catégorie. Et cela fait vraiment plaisir. A plus d’un titre. Sur le plan sportif, sur le plan de l’engagement et sur celui de la responsabilité.

L’équipe première s’impose 2 à 1 dans un match compliqué à Frouard Pompey. Compliqué parce que c’est la Coupe de France, et qu’en Coupe de France tout le monde cherche l’exploit. Alors quand une 1ère division reçoit une DH, il flotte un parfum d’exploit. Sauf que cette fois c’est un parfum qui souffle pour l’équipe adverse. On était plutôt habitué à l’inverse l’année dernière avec la Coupe de Lorraine alors quand les rôles changent c’est un vrai défi que d’avoir à assumer le statut de favori, surtout pour Veym’ réputé grand habitué du contre. Qui plus est, Chris a dû composer avec des blessés, des douleurs et des absences pour faire un peu tourner l’effectif sans délaisser l’intérêt du match, le tout en gardant dans un coin de sa tête le prochain match de championnat à venir.

Après avoir mené 1 à 0 assez rapidement, l’équipe adverse revient à égalité juste avant la pause sur une Madjer. Du coup, la mi-temps restera dans les anales tout comme celle de France-Croatie 98. Le Prés’ et Chris ont fait part de leur point de vue… avec un volume sonore proche de celui d’un Airbus A380. Il faut dire qu’ils ont du coffre nos ténors quand l’envie leur vient. Seul souci, ni les joueurs ni les spectateurs n’avaient anticipé et pris leurs boules Quies. Dommage pour la Sécu qui va devoir rembourser un certain nombre d’examens auditifs. Si l’Etat augmente les prélèvements sociaux en fin d’année pour boucher le trou creusé dans le budget vous saurez pourquoi maintenant. Au retour des vestiaires et après ce recadrage phonique, nos Verts montrent un autre visage et se créent de multiples occasions. Renaud s’y reprendra à 2 fois en fin de match pour nous délivrer et inscrire ce second but qui clôturera le score. Mais ce qu’il faut retenir aussi c’est que pour la première fois Gaétan a pris la parole sur le banc à 20 minutes du terme. Et oui il parle sur un banc. Pourquoi ? Parce que Chris s’est retrouvé aphone à force d’avoir joué les Airbus pour donner ses consignes. Madame Chris ce soir c’est tisane, citron et miel pour le coach. Merci pour lui. En tout cas, engagement et responsabilité… Les deux étaient présents. Félicitations.

Mais pour être tout à fait honnête avec vous, mon regard se portait plus à 80 kilomètres de là. Vers Hagondange. Parce que la Coupe de France c’est bien pour la magie de la Coupe, les finances du club et les jeux de maillots. Mais le match qu’a livré l’équipe réserve fut riche d’enseignement pour l’avenir. D’abord pour le score obtenu avec un petit banc, 2-2. Ensuite par la volonté de mettre en place un collectif engagé. Ce qui fait peut être le plus plaisir. Puis par l’adaptabilité au jeu de l’adversaire. Quand on dit 4-3-3 ça veut dire 4 joueurs en défense, 3 au milieu et 3 en attaque. Alors je pense que le coach d’Hagondange a dû mettre son poster à l’envers pour sa causerie d’avant-match parce que son équipe s’est présentée avec 4 joueurs offensifs. Original vous me direz, ou osé. Mais en difficulté dimanche dernier pour gérer les 2 pointes de Richemont, ce groupe sous la houlette de Pat’ s’est parfaitement ajusté à ce schéma inattendu. Cela me fait dire que si on fait confiance à ce groupe et qu’on le laisse prendre ses responsabilités, finalement, ça peut aussi certainement fonctionner. Enfin, par la très bonne prestation de William (gardien de l’équipe U19) dans les buts pour sa première apparition en réserve puisque Geoffrey était parti avec l’équipe première. Cela fait plaisir pour les deux puisque Geoffrey est revenu lui avec la victoire dans ses gants. Vous noterez au passage que l’équipe réserve a déjà évolué cette saison avec 3 gardiens différents, Aurélien étant lui en convalescence depuis le match contre Volmerange (omoplate déplacé). Bon rétablissement.

Alors félicitations aux deux équipes pour ces performances mais si je peux être un peu provocateur, je vais surtout retenir celle d’Hagondange même si une dynamique de victoire c’est toujours bon à prendre. Parce que des Coupes de France il y en a chaque année et pas certain que nous allions au Stade de France mais des effectifs qui décident d’être ambitieux, cela mérite d’être encouragé. Et puis une réserve appliquée cela permet d’apporter du renfort sur le champ en première si besoin pendant que les U19 pourraient éventuellement apporter du renfort pour le banc. Parce qu’un banc avec un joueur de réserve, ce n’est peut être pas l’idéal, cela peut déstabiliser en dessous sans forcément apporter au dessus. Pour réajuster mon propos de vendredi soir mal exprimé. En tout cas, merci aux protagonistes de ce week-end.

Maintenant, faites chauffer la recette de Madame Christophe Granveaux parce que dimanche prochain à 15H00 se déroulera un certain Veymerange-Luneville. De quoi raviver des souvenirs sur le terrain, et dans les tribunes. Pour soutenir nos martiens qui en auront bien besoin, le Peuple Vert est invité à venir nous rejoindre en nombre et à donner de la voix. Un renfort du Kop grenat ne sera pas de trop non plus pour initier un « Aux armes… ». Ça va devenir une habitude. Croyez moi, le 12ème homme sera plus qu’apprécié. Au fait, vous aviez prévu quoi dimanche prochain ?

PARTAGER