Veymerange et Renaud Gourier veulent s’accrocher à leur première place. Photo RL
Veymerange et Renaud Gourier veulent s’accrocher à leur première place. Photo RL

Veymerange, Hagondange et Farébersviller sont candidats pour la montée en DH. Le point sur ces trois équipes ambitieuses.

Dans le groupe A de DHR, les derniers du début de saison seront vraisemblablement les premiers à l’heure du verdict. Veymerange et Hagondange avaient très mal débuté leur affaire mais ils sont co-leaders du championnat, aujourd’hui, avec 34 points et s’affrontent ce week-end pour un choc qui peut peser lourd dans le décompte final.

En embuscade, Farébersviller, 32 points, croit aussi en son étoile. Il peut: ce club n’en finit plus de monter. Les places sont chères pourtant. Seul le premier est assuré de son ticket pour la division d’Honneur.

Veymerange reste prudent

Les dirigeants visaient les trois premières places en début de saison. Au lendemain de la cinquième journée, ils ont revu leurs ambitions à la baisse et pour cause: ils ne comptaient qu’un petit point. Après une formidable remontée, tout le club espère conserver sa première place aujourd’hui. « Beaucoup ont oublié d’où l’on venait, mais pas moi », sourit l’entraîneur. Pour Christophe Granveaux, aucune équipe n’aura les faveurs des pronostics: « C’est du 50/50 ».

Le rendez-vous de ce week-end sera capital. Le Cercle Sportif Veymerange Elange se déplace à Hagondange. « Le match sera plutôt compliqué , imagine le technicien. Il va décider de la fin de saison ». Meilleure défense du championnat (11 buts encaissés), son équipe devra être encore plus solide qu’à l’accoutumée face à la meilleure attaque (44 réalisations).

Hagondange revient de loin

Comme leur prochain adversaire, les joueurs d’Hagondange ne doivent leur place du moment (premiers ex-aequo) qu’à une série presque parfaite en 2013, avec sept victoires en huit matches. A la fin de la phase aller, ils étaient premiers non-relégables… « J’espérais faire mieux que notre cinquième place de l’an dernier, explique leur entraîneur, mais l’objectif du président, c’est la montée. On fera tout pour ça. » Pour Madjid Kherbouche, le choc de ce week-end, face à Veymerange, sera « difficile, important, mais pas décisif. Il restera neuf points à prendre après », dit-il. Seul bémol: il sent ses joueurs « fatigués, mais on n’a rien à perdre ».

Farébersviller y croit

Qui aurait pu penser que ce club pouvait jouer une montée en DH ? Voici dix ans, il se trouvait tout en bas de l’échelle départementale. Alors que l’objectif du début de saison était de se maintenir, les hommes de Missoun Ouadah sont proches d’un exploit qui, selon le président Mario Stillato, n’a encore jamais été réalisé: monter pour la septième année consécutive. Au club, on y croit plus que jamais. « La montée ? On la sent bien. On y croit fortement, d’autant que l’on a récupéré tous nos joueurs », affirme le patron. Le promu a un calendrier difficile et notamment un déplacement à Veymerange, mais il ne veut pas s’arrêter en si bon chemin.