Dès l’entame de la rencontre, les deux équipes du haut du tableau se livraient à fond et donnaient une bonne image de leur classement.

Les Veymerangeois étaient attentifs et s’offraient l’ouverture du score à la demi-heure du jeu. Steinmetz, l’homme en forme, trompait de la tête la vigilance de Devillier, sur un service millimétré de Porzi (1-0, 32e). La réaction des visiteurs était timide. Un effet lointain de Grondin alertait le portier local Bersweiler, juste avant la pause.

Au retour des vestiaires, les Hagondangeois avaient décidé de remonter leur retard. Cela n’allait pas tarder. Zeroc, d’une frappe limpide, remettait son équipe à flot (1-1, 54e). Les Veymerangeois reprenaient ensuite le dessus et Steinmetz, sur coup franc, déposait le ballon sur la tête de Berardi pour la deuxième concrétisation des Verts (2-1, 69e).

Steinmetz réalise le doublé

Les visiteurs trouvaient à nouveau les ressources pour revenir au score. Anton s’infiltrait entre deux défenseurs et glissait le ballon sous Bersweiler (2-2, 82e).

Veymerange empochait finalement les trois points grâce à la réussite de Steinmetz: son coup franc direct passait entre une forêt de jambes et terminait sa course dans le but de Devillier (3-2, 87e).

VEYMERANGE – HAGONDANGE: 3-2 (1-0)
Stade du Buchel. Arbitre M. Becker. Buts pour Veymerange: Steinmetz (32e, 87e), Berardi (69e); pour Hagondange: Zeroc (54e), Anton (82e).

Les réactions:

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « La victoire fait du bien aux garçons. Ils ont réagi comme il le fallait après chaque égalisation. Le résultat restera anecdotique. »
Medj Kherbouche, entraîneur d’Hagondange: « On a perdu un match qu’on aurait pu gagner. Le nul aurait été plus logique. »

PARTAGER