Veymerange fête l'ouverture du score à Far' grâce à Porzi. Photo CSVE
Veymerange fête l’ouverture du score à Far’ grâce à Porzi. Photo CSVE

C’est un bon point qu’ont rapporté les Veymerangeois en déplacement hier sur la pelouse de l’US Farébersviller pour le compte de la 11ème journée de DHR. Initialement prévue le 16 décembre dernier, la rencontre avait été reportée en raison des conditions hivernales. C’est donc en ce Vendredi Saint et avec des conditions plus propices à la pratique du football que cette rencontre attendue entre les deux dauphins de l’actuel leader Hagondangeois s’est déroulée. Elle aura finalement accouché d’un match nul entre la meilleure attaque de la poule (38 buts marqués) et la meilleure défense même si les hommes de Christophe Granveaux pourront s’en vouloir d’avoir vendangé les occasions qui leur auraient permis de faire la différence en fin de partie. Le suspense est donc relancé en tête de ce groupe A de DHR avec cette première place partagée entre Veym’, Hagondange et Far’ qui possèdent tous le même nombre de points, c’est-à-dire 28, en cette fin du mois de mars. Dimanche prochain, les Veymerangeois sont attendus à Soucht tandis que Far’ accueillera Hagondange pour un nouveau choc au sommet.

C’est avec une équipe fortement remaniée que les Verts se présentaient en Moselle-Est. En effet, suite aux nombreuses absences (Steinmetz, Da Cunha, Bombino, Guildorf, Cherfaoui, Tardivon), l’entraîneur du CS Veymerange avait décidé de rappeler dans le groupe Chaussonnet, Fazari et Suchowierch, évoluant ces derniers temps en équipe réserve, et enregistrait pour l’occasion le retour de Marez. Si les premières occasions dangereuses sont à mettre à l’actif des locaux, tout proches de trouver le cadre par deux fois au bout des dix premières minutes, les Verts répliquent par l’intermédiaire de Marez, Gourier et Porzi. Le trio offensif Veymerangeois utilise en effet sa vitesse pour mettre à mal la défense Farébersvilloise, qui ne tarde pas à montrer des signes de faiblesse. Finalement, après plusieurs tentatives manquées de Berardi ou Marez, c’est Colantonio qui réussissait un petit exploit en éliminant trois joueurs côté gauche avant d’adresser un centre parfait pour Porzi. Ce dernier, totalement esseulé au second poteau, avait tout le loisir de contrôler le ballon avant de trouver la lucarne de Spohr d’une frappe limpide (43e). Paniquée, la défense locale frôlait la correctionnelle juste avant la pause quand sur un nouveau centre Veymerangeois, un défenseur déviait le ballon sur son propre poteau en voulant concéder un corner. La mi-temps était sifflée sur ce score de 1 à 0 en faveur des visiteurs.

Au retour des vestiaires, les locaux imprimaient un rythme soutenu et les Veymerangeois subissaient. Malgré cela, la défense Verte résistait et repoussait les assauts d’une attaque Farébersvilloise déchaînée, emmenée par un Ananicz peu avare en passements de jambes en tous genres. Les locaux étaient récompensés de leurs efforts à la 73e minute quand Lakbir, presque à bout portant, plaçait le cuir hors de portée de Bersweiler sur un tir croisé. Les hommes de Missoum Ouadah lançaient leurs dernières forces dans la bataille afin de faire la différence, ce qui avait pour effet de créer des espaces dans leur arrière-garde. Les Verts se créaient alors des occasions inespérées pour reprendre l’avantage dans les 10 dernières minutes, mais ni Marez , qui trouvait le portier local sur sa frappe, ni Berardi, monté aux avants-postes, qui perdait son duel avec Spohr, ni Gourier, qui voyait sa frappe lourde frôler la lucarne du gardien de Far’, ne parvenaient à doubler la mise. Le score en resta finalement à un partout dans cette rencontre qui se sera déroulée dans un excellent état d’esprit jusqu’à la dernière minute. Prochains rendez-vous pour les Verts, dès lundi avec la réception de Mondelange en Coupe de Lorraine, puis dimanche prochain avec un déplacement à Soucht pour le compte du championnat.

Joyeuses fêtes de Pâques à tous !

PARTAGER