Tardivon (au centre) a mis fin a plus de 450 minutes de disette offensive côté Veymerangeois

Enlisé à la dernière place de son groupe, Veymerange a lancé sa saison, hier à Trémery, grâce à un réalisme qui lui faisait jusque-là défaut.

Trémery souhaitait se rassurer après sa lourde défaite à Audun, en accueillant la lanterne rouge du groupe, hier à domicile. Mais dès l’entame, Veymerange contrariait les plans Trémerois par un pressing très haut sur le terrain.

La première alerte était donnée par Marez, bien servi dans le dos de la défense locale, mais sa frappe trouvait les gants de Scintu (2e). La pression des visiteurs s’accentuait et se matérialisait par l’ouverture du score par Tardivon (0-1, 25e), ce dernier profitant d’une sortie hasardeuse de Scintu. Veymerange débloquait ainsi son compteur but, resté vierge depuis l’ouverture du championnat.

Les locaux, pourtant piqués au vif, étaient incapables de mettre du rythme dans leur expression collective et se heurtaient au bloc visiteur mis en place par Christophe Granveaux. Sur un corner offensif Trémerois, ils étaient pris de vitesse sur le contre rondement mené par Veymerange: Marez en profitait pour doubler la marque en ajustant Scintu (0-2, 35e).

Au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre changeait totalement avec une domination locale qui contenait les Verts dans leur partie de terrain. Le capitaine local, Ronan Olszeweski, trouvait le poteau de Bersweiler à l’issue d’un coup franc tiré aux vingt mètres (48e). Le réveil des Trémerois en marche, la réduction du score intervenait par ce même Olsweski qui bénéficiait d’une poussée collective pour marquer à bout portant (1-2, 65e).

Penalty généreux

Ce but engendrait une échauffourée suite à un geste antisportif du portier Bersweiler. Incapable de réagir, Veymerange voyait Trémery revenir à sa hauteur suite à un mouvement collectif de toute beauté ponctué par une percée de Gérolt, qui trompait Bersweiler (2-2, 78e).

Alors que le partage des points se profilait logiquement, Veymerange empochait la mise sur un penalty plus que généreux, transformé par Porzi (2-3, 85e).

L’essentiel de la 6ème journée

Remontée. Cinquième après sa victoire sur Homécourt dimanche dernier, Yutz pointe aujourd’hui à la deuxième place du groupe A, à égalité de point avec Farébersviller. Mais le leader compte une journée de retard puisque le match qui devait l’opposait à Homécourt, hier, a été remis.

Première. Après six journées de championnats, Veymerange s’est rassuré en s’offrant sa première victoire de la saison, hier à Trémery.

Inquiétant. Dans le groupe B, le calvaire continue pour Sarrebourg. À Champigneulles, les Mosellans ont concédé leur sixième défaite en autant de journée, après avoir manqué deux balles de match.

Les réactions

Rudy Marchal, entraîneur de Trémery: « Je suis déçu de mon équipe. Cela fait deux semaines que nous jouons uniquement la seconde période. »

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « Enfin ! Je suis fier pour mes garçons qui ont beaucoup souffert depuis le début de la saison. »

Le match

TRÉMERY – VEYMERANGE : 2-3 (0-2)
Stade municipal. Arbitre: M. Galgon. Buts pour Trémery: Olszewski (65e), Gérolt (75e); pour Veymerange: Tardivon (25e), Marez (35e), Porzi (85e s.p.).

PARTAGER