D’autres peuvent encore les rejoindre. Prochaine séance mardi 30 août à 10h puis le mercredi 7 septembre à 14h. Photo RL
D’autres peuvent encore les rejoindre. Prochaine séance mardi 30 août à 10h puis le mercredi 7 septembre à 14h. Photo RL

Le foot n’est plus réservé aux garçons et ça, les filles l’ont bien compris. Sur le terrain de Veymerange, elles mettent toutes les chances de leur côté, s’octroyant les conseils de l’ancien coach des seniors, Christophe Granveaux.

La scène est plutôt inhabituelle sur le terrain de foot de Veymerange. Crampons aux pieds, les filles enchaînent passes et dribbles, et s’éclatent lors des tirs au but. Mais n’allez surtout pas croire qu’elles sont là pour passer le temps. Pour ces demoiselles, c’est très sérieux, elles participent à leur deuxième entraînement. Et ce n’est pas parce qu’elles ont les cheveux longs et portent une casquette rose qu’elles font du chichi. Au stade, elles sont comme leurs homologues masculins. Le foot, elles adorent ça et elles le revendiquent.

Elles sont déjà une vingtaine à avoir grossi les rangs de la jeune équipe, la première version féminine du CS Veymerange. Et pour les coacher, elles ont fait appel à une pointure: Christophe Granveaux, l’ex-entraîneur de l’équipe seniors, qui a décidé de jeter l’éponge sans pour autant tirer un trait sur sa passion.

L’idée d’ouvrir un créneau pour les filles vient de lui, ou plutôt de Coline, sa fille qui pratiquait déjà à Algrange. « Lorsque j’ai décidé de me lancer, j’ai organisé en juin des portes ouvertes et ça a pris de suite puisque vingt intéressées étaient présentes. L’entraînement a débuté mercredi et elles sont de nouveau autant, âgées de 6 à 13 ans. » L’engouement pour la discipline ne date pas d’hier, mais taper dans le ballon lorsqu’on est entouré de garçons ce n’est pas toujours évident. « Il faut du tempérament pour s’imposer dans une équipe mixte », admet Virginie, la maman de Coline. Autant dire que la fillette est aux anges: elle peut à présent partager son passe-temps favori avec ses copines et progresser sous le regard pro de papa.

À vos crampons

D’autres peuvent encore les rejoindre. « On espère avoir entre vingt-cinq et trente joueuses, invite Christophe Granveaux. Pour le moment, on a prévu deux catégories U10 et U13. L’entraînement aura lieu le mercredi à partir du 7 septembre de 14 h à 15 h 30. Tout le monde peut s’inscrire en versant une cotisation de 50 €. Ici on ne vient pas pour le résultat mais pour se faire plaisir tout en transmettant des valeurs comme le respect des autres et le vivre ensemble. »

Ce sont des filles, ne l’oublions pas !

Christophe et les filles partent de zéro et, pour que l’équipe fonctionne, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. « On a besoin de sponsors et de bénévoles. » Avis donc aux volontaires et pourquoi pas aux mamans. Quant au matériel, crampons et protège-tibias sont indispensables. Le t-shirt officiel devrait prochainement être disponible. « Il ne sera pas vert, rassure Virginie Granveaux. Ce sont des filles, ne l’oublions pas ! »

Quelques photos:

PARTAGER