Grâce à un but de Marez et à un doublé de Berardi, Veymerange a remporté une victoire importante sur le terrain d'Homécourt. Photo CSVE
Grâce à un but de Marez et à un doublé de Berardi, Veymerange a remporté une victoire importante sur le terrain d’Homécourt. Photo CSVE

Le sprint final dans ce groupe A de DHR est désormais lancé. A quatre rencontres du coup de sifflet final de cette saison 2012/2013, on sait désormais que la montée en DH se jouera entre Veymerange, qui occupe ce soir le fauteuil de leader en compagnie d’Hagondange, également engagé dans la lutte et Farébersviller, désormais à la 3ème place après les victoires des deux premiers cités, conséquence directe du déroulement de cette 13ème journée en retard. Aujourd’hui, les Verts, menés et malmenés par une équipe d’Homécourt qui lutte pour ne pas descendre, ont su trouver les ressources nécessaires pour finalement l’emporter et retrouver la première place. Mais c’est toujours très serré en tête de ce classement avec Hagondange qui s’est également imposé à Fameck. Le choc au sommet de dimanche prochain entre Hagondange et Veymerange va s’avérer décisif dans la course au titre.

Les choses n’avaient pourtant pas très bien commencées aujourd’hui pour les joueurs du CS Veymerange qui furent rapidement menés sur la pelouse du CS Homécourt, désormais entraîné par Alain Gruhn. En effet, dès la 7ème minute, Schmitt profitait d’une passe mal appuyée de Colantonio à destination de Tardivon pour récupérer le cuir et s’en aller battre Bersweiler. Bousculés ensuite durant les 30 premières minutes par des Homécourtois entreprenants mais manquant de justesse technique, les Veymerangeois remettaient le pied sur le ballon après la demie-heure de jeu, sous l’impulsion d’un Christophe Granveaux se réjouissant enfin du réveil de son équipe. Vite dépassés quand les Verts appuyaient sur l’accélérateur, les locaux compensaient par des fautes assez nombreuses dans le dernier quart d’heure, notamment sur le duo Gourier/Porzi. Veymerange se procuraient les meilleures occasions des 15 dernières minutes avec une frappe de Steinmetz qui passait de peu à côté du cadre (37e). Sur une nouvelle faute des locaux, le coup-franc botté par Steinmetz trouvait Marez dont la frappe finissait au fond des filets Homécourtois (41e). Veymerange était parvenu à recoller au score juste avant la pause mais tout restait à faire pour les visiteurs dont l’objectif fixé était clairement les trois points.

Lors du second acte, on retrouvait des Verts moins empruntés et bien décidés à faire la différence. Globalement dominateurs lors de cette première période, ils parvenaient à finalement prendre l’avantage grâce à Berardi. A la réception d’un corner côté droit, le défenseur effaçait son vis-à-vis dans la surface avant d’adresser une frappe croisée qui ne laissait aucune chance au portier local. La tension, déjà bien présente dans les deux camps depuis le début de la rencontre, montait encore d’un cran quand une légère échauffourée éclatait au milieu de terrain. Résultat des courses, Guildorf côté Veymerangeois et Gubiotti côté Homécourtois étaient priés de rejoindre leurs vestiaires respectifs. C’est une poignée de minutes après ce fait de jeu que les Veymerangeois se mettaient définitivement à l’abri par l’intermédiaire, une nouvelle fois, de Berardi. Ce dernier reprenait victorieusement au second poteau un corner de Kiffert et inscrivait donc avec ce doublé ces deux premiers buts de la saison. Le score n’évolua plus jusqu’au terme de la partie, même si Bersweiler évitait aux siens une fin de match plus tendue encore en effectuant une parade décisive. Côté CS Veymerange, c’est Gourier qui s’illustrait en toute fin de partie, après une série de dribble, la frappe surpuissante du Veymerangeois était boxée par le portier Meurthe-et-Mosellan.

Sachez enfin que dans les autres matchs du jour, l’équipe B s’est inclinée face à Florange (2-3) après avoir pourtant mené 2 buts à 0 à la pause (but de Falchi et CSC). L’équipe C quant à elle est tombée sur plus forte qu’elle en Coupe des Equipes Réserves. L’adversaire du jour, Thionville ASPSF, qui évolue en 2ème division, s’est facilement imposé au Buchel sur le score de 5 buts à 1. C’est Lambert qui a sauvé l’honneur pour les hommes d’Ackermann.

Photos de la rencontre: