Le match commence par une occasion des visiteurs dès la 4e minute. Sur un corner frappé en force, Guildorf se retrouve seul aux six mètres, mais le ballon passe au-dessus. Les locaux se montrent plus offensifs et, sur un bon débordement de Fotré, la tête de Riff est stoppée par le gardien. À la demi-heure de jeu, on prend les mêmes et on recommence, Fotré pour Riff, mais cette fois-ci le ballon ne trouve pas le cadre. Au retour des vestiaires, les locaux font le forcing. Sur corner, Borde trouve la tête de Haas, mais le ballon frôle la cage adverse. Starck, de la tête, manque de peu l’ouverture du score (56e). Une minute plus tard, c’est Riff qui donne une superbe passe en profondeur à Borde, mais ce dernier ne parvient pas à tromper Bersweiler. Dix minutes plus tard, encore un corner bien tiré par Borde, cette fois-ci la tête décroisée de Riff trouve le cadre (1-0). La domination de Nousseviller est impressionnante en seconde période. Sur un dégagement de Bernd, Starck se présente seul devant le portier visiteur, mais Bersweiler sauve encore son équipe. À cinq minutes de la fin, Starck part du milieu de terrain mais il est stoppé irrégulièrement par Steinmetz, qui se voit logiquement exclu. Dans les arrêts de jeu, Dzidic centre en retrait pour Meloni, celui-ci se retrouve seul devant le but vide, mais manque le cadre.

NOUSSEVILLER – VEYMERANGE : 1-0

Mi-temps : 0-0. Stade Francis Scheck. Arbitre : M. Jung. Buts : Riff (67e).

PARTAGER