Au terme d'un match engagé, les Verts ont engrangé une victoire synonyme d'espoir. Photo CSVE
Au terme d’un match engagé, les Verts ont engrangé une victoire synonyme d’espoir. Photo CSVE

VEYMERANGE – MAGNY: 1-0. Dans une rencontre pauvre en occasions, Veymerange a su faire plier la défense de Magny (1-0) et en profite pour quitter la dernière place.

Lanterne rouge au coup d’envoi, Veymerange se devait de réagir sur ses terres face à Magny, troisième du championnat. Dès l’entame de la partie, les Verts affichaient leurs ambitions: Pompermeier trouvait les montants de Dropsy (1re). Plus entreprenants, les locaux éprouvaient tout de même des difficultés à porter le danger devant le but adverse. Seul Pompermeier mettait une nouvelle fois à contribution le gardien visiteur après avoir pris de vitesse la défense messine (36e). Magny se contentait de frappes lointaines signées Massing (22e) et Dauphin (26e), captées par Bersweiler.

Au retour des vestiaires, les occasions se faisaient de plus en plus rares alors que le jeu se durcissait. Il fallait attendre un exploit de Gentit sur son côté gauche pour servir idéalement Pompermeier et faire plier la défense visiteuse. Ce dernier, esseulé aux seize mètres, ajustait Dropsy d’une frappe limpide (1-0, 69e).

Bien en place défensivement, Veymerange laissait alors la possession à son adversaire et profitait de la moindre perte de balle pour procéder en contre. Sur l’un d’entre eux, Guildorf, fraîchement entré en jeu, était proche d’ouvrir son compteur but. Sa tentative était stoppée par Dropsy, impérial sur sa ligne (81e). Dauphin pensait remettre les deux équipes à égalité après un exploit individuel mais sa frappe échouait de peu à côté du but (82e).

Les locaux n’étaient pas loin d’assommer définitivement leur adversaire sur deux contres rondement menés mais Pompermeier ratait l’immanquable (86e) alors que Guildorf perdait à nouveau son duel avec Dropsy (88e). Reimeringer faisait frissonner une dernière fois la défense locale d’un missile mais Bersweiler réalisait l’arrêt décisif (90e+3).

Le match:

VEYMERANGE – MAGNY: 1-0 (0-0)

Stade de Guentrange 2 (pelouse synthétique). 70 spectateurs. Arbitre: M.Mittelbronn. But: Pompermeier (69e). Avertissements à Veymerange: Bracco (37e), Marez (57e), Berardi (67e , 89e), Colantonio (72e); à Magny: Lemjaouri (62e), Tahir (67e). Exclusion à Veymerange: Berardi (89e).

Les équipes:

VEYMERANGE: Bersweiler – Vadala, Gentit, Tardivon (cap), Berardi, Bracco (Pisu, 62e), Marez (Guildorf, 74e), Colantonio, Pompermeier (Ranieri, 90e), Porzi, Walerczyk.

MAGNY: Dropsy – Morge, Reimeringer, Adebayo, Massing, Randriatsoaray (Lemjaouri, 12e), Garofalo, Chevilley (Pittini, 62e), Laouira (Halm, 74e), Tahir, Dauphin.

Les réactions:

Christophe Granveaux (entraîneur de Veymerange): « C’est une victoire méritée. Félicitations à mes joueurs. Ils ont montré qu’ils avaient envie de s’en sortir. »

Christian Garofalo (entraîneur de Magny). « Quand on joue contre une équipe qui ne met que des coups voilà ce qui arrive. Il était impossible de jouer au football. C’est honteux de voir ça à ce niveau… »

PARTAGER