Veymerange, très en jambes durant la première période, a plié la rencontre en moins de 30 minutes. © Photo CSVE
Veymerange, très en jambes durant la première période, a plié la rencontre en moins de 30 minutes. © Photo CSVE

Une semaine après la nette victoire décrochée à Hagondange, Veymerange se devait de confirmer à domicile face à une belle équipe de Boulay qui dans le même temps a éteint Rombas (3-0). C’est chose faite pour les hommes de Di Gregorio et tout s’est joué en 22 minutes chrono !

VEYMERANGE – BOULAY: 3-1. Une belle ouverture de Colantonio en direction de Ranieri permettait à Veymerange de débuter la partie idéalement (1-0, 3e). De bon augure pour les protégés de Joris Di Gregorio, qui rapidement, allaient doubler la mise. Profitant d’une défense Boulageoise prenant des risques inconsidérés, Pompermeier, bien servi par Arces, ne laissait aucune chance à Pinck (2-0, 18e).

A l’aise dans le pressing, bien positionné et rapide dans les phases offensives, Veymerange dominait les débats. L’emprise des partenaires de Tardivon allait être concrétisée sur une nouvelle action déclenchée par l’excellent Arces et terminée par Porzi (3-0, 22e). Dépassé par le rythme des Veymerangeois, Boulay n’avait guère de réaction positive.

Après le passage dans la chaleur des vestiaires, les joueurs de Dimitri Dawiskiba revenaient nettement requinqués et se montraient plus entreprenants.

Martin, en bon capitaine, poussait ses coéquipiers, obligeant les défenseurs Veymerangeois à se montrer plus vigilants. Les efforts Boulageois étaient récompensés, lorsque Zaouiche offrait une balle de but à Martin (3-1, 57e).

Le match

VEYMERANGE – BOULAY: 3-1 (3-0)

Stade du Buchel. Arbitre: M. Laamraoui. Mi-temps: 3-0. Buts pour Veymerange : Ranieri (3e), Pompermeier (18e), Porzi (22e); pour Boulay: Martin (57e). Avertissements à Veymerange: Ranieri (21e); à Boulay: Bock (23e), Artico (33e).

PARTAGER