Veymerange s’est battu mais a souffert dans le jeu. La DH, ce n’est pas la DHR. Photo RL
Veymerange s’est battu mais a souffert dans le jeu. La DH, ce n’est pas la DHR. Photo RL

Veymerange (10e, 14 points) s’est incliné, la 5e fois de la saison, en 13 rencontres. Devant Pagny: 0-1. Christophe Granveaux, l’entraîneur, reste serein. « Nous avions affaire à la meilleure défense du championnat, une formation qui joue le titre. Nous avions choisi, dans un premier temps, une stratégie défensive. Malheureusement, nous encaissons le but sur une cagade. Nous avons été dominés dans le jeu, une grosse heure, avant de bien finir et de nous créer quelques situations. Il n’y a pas péril en la demeure. Le match de dimanche, face à l’APM, sera important ».

Les Verts trop limités

Malgré l’absence de plusieurs éléments, Veymerange débutait courageusement et parvenait à contrer une équipe de Pagny solide dans quasiment toutes ses lignes. A l’aise techniquement, les visiteurs dominaient les débats, à l’image de leur meneur de jeu Mboamekengo au four et au moulin. Les Veymerangeois s’accrochaient, mais une mauvaise appréciation entre Bersweiler et ses défenseurs, permettait à Jemaaoui de glisser le ballon au fond des filets (27e). Cette ouverture, heureuse, du score, donnait des ailes aux joueurs de Romuald Giamberini qui allaient en profiter pour peser lourdement sur cette première période. Jospitre, Houari, Hernandez et Jemaaoui mettaient les protégés de Christophe Granveaux dans l’embarras, mais sans faire de gros dégâts. A la mi-temps, Veymerange pouvait encore y croire.

Dès la reprise, les Mosellans s’enhardissaient et venaient beaucoup plus souvent titiller Delafraye et ses défenseurs. Malheureusement, la meilleure défense de DH justifiait son titre et ne cédait pas. Les partenaires de Tardivon prenaient des risques, s’exposant même à quelques contres dangereux, sans succès. Pagny faisait jouer sa plus grande maturité et tenait bon, malgré les gros efforts déployés par Veymerange, parfois assez approximatif offensivement. La fin de match était locale, mais la mise était raflée par une équipe Pagnotine séduisante durant plus d’une heure.

Le match:

Stade du Buchel (synthétique). Arbitre: M. Chateau. But: Jemaaoui (27e). Avertissements à Veymerange: Pisu; à Pagny: Délize, Hernandez.

Les équipes:

VEYMERANGE: Bersweiler, Gentit, Bombino, Warnier, Lenert, Tardivon, Chiarello, Bracco, Marez, Porzi, Steinmetz, Falchi, Dehar, Pisu.

PAGNY-SUR-MOSELLE: Delafraye, Deginnarche, Délize, Georges, Brat, Lemoine, Hernandez, Houari, Jospitre, Mboamekengo, Jemaaoui, Traoré, Khalil, Moussu.

Les réactions:

Christophe Granveaux (entraîneur de Veymerange): « Je suis surtout triste pour mes joueurs. Ils ont fait beaucoup d’efforts, face à une grosse équipe qui ne joue pas dans la même cour que nous. Nous n’avons pas été ridicules et je pense que l’on méritait mieux. »

Romuald Giamberini (entraîneur de Pagny): « On a fait une très bonne heure. Ensuite, on a baissé de rythme. Veymerange n’a pas été facile à jouer. C’est une formation courageuse, qui joue avec ses armes, mais je crois que notre victoire est méritée. »

PARTAGER