Christophe Granveaux parmi les siens. Photo archives RL
Christophe Granveaux parmi les siens. Photo archives RL

La photo a un peu jauni. Elle date de deux ans. Mais elle est significative. Christophe Granveaux est revenu parmi les siens, Marez (n°12) remarque et Tardivon (blessé) ne va pas tarder à revenir, lui aussi.

Dimanche, Granveaux avait confié l’équipe à Gérald Ghezzi. « J’avais senti durant la semaine aux entraînements qu’il se passait quelque chose et qu’on était capable de regagner. C’est fait. À l’extérieur, c’est parfait. Mais le chemin va être long. On part avec un gros handicap dans la course au maintien. On verra bien », dit le coach.

À Bar-le-Duc, Veym’ a couru après le score et su le renverser (Pompermeier, 65e et Marez, 73e). Les Verts ont joué et le système a fonctionné avec Porzi et Marez en mobylettes dans les couloirs et Di Grégorio à l’animation.

La suite va amener Veym’ à recevoir Sarreguemines B (5e, 11 points), se déplacer à Blénod (11e, 7 points) et prendre l’APM de Brusco (4e, 12 points) à Guentrange. Mais Tardivon (cuisse) va vite revenir. Les sourires sont de retour. Veym’ vient d’abandonner sa lanterne rouge et de recoller au peloton (13e ex-aequo avec 6 points).

PARTAGER