Anthony Ustaritz a été désigné arbitre assistant pour la finale de Gambardella au Stade de France, une belle récompense pour ce jeune arbitre Thionvillois. Photo RL
Anthony Ustaritz a été désigné arbitre assistant pour la finale de Gambardella au Stade de France, une belle récompense pour ce jeune arbitre Thionvillois. Photo RL

Anthony Ustaritz officiera le samedi 30 mai au Stade de France comme arbitre assistant (autre façon de dire juge de touche) pour la Finale de la Coupe Gambardella entre Sochaux et Lyon. Une véritable récompense pour ce jeune arbitre bourré de compétences et qui allie à merveille envie et de respect.

Nous avons maintenant l’habitude à Veym’ de chercher à la télévision la tête de Thomas Léonard tous les week-ends sur les stades de Ligue 2 et de Ligue 1. Surtout pour lui poser plein de questions ensuite lorsque nous le retrouvons. Mais cette fois, ce n’est pas Thomas que nous allons regarder samedi soir à la télévision, mais Anthony. Nous avons appris il y a quelques jours avec beaucoup de plaisir que pour couronner une très belle troisième saison en DH, Anthony était retenu dans le corps arbitral qui allait officier au Stade de France pour la Finale de la Coupe Gambardella (samedi 30 mai, 17H15 en direct sur France 4). Une très belle récompense pour ce match qui se jouera en lever de rideau de la Finale de la Coupe de France entre Auxerre et le PSG.

Bientôt en confinement à Clairefontaine avec le corps arbitral de la Finale de la Coupe de France, Anthony va pouvoir poursuivre son rêve avant de rejoindre les terrains de CFA2 et CFA pour la prochaine saison et engranger un maximum d’expérience au contact de ses aînés. A Veym’ nous ne sommes pas que fiers de nos joueurs qui depuis deux saisons repassent par la case départ de la DH, sans toucher 45€, ni de nos jeunes de la filière de sport adapté, nous sommes aussi très fiers de nos hommes en noir. Ils officient chaque semaine sur les terrains de France, du district au Championnats Nationaux. Vivement un arbitre international !

Est-ce que cela a changé quelque chose à Veym’ de voir ces arbitres nous rejoindre ? Oui. Sans contestation oui. Le corps arbitral n’est plus l’autre qui court avec un sifflet mais celui qu’on croise sur le terrain, à l’entraînement ou au club house et avec qui on parle de ce que c’est que le haut niveau, de comment sont les joueurs et les coachs, de comment les matchs se préparent. C’est peut être d’ailleurs grâce à ce dernier point que notre regard a changé. Quand on voit la préparation des arbitres de haut niveau (même en DH déjà) et qu’on se rend compte du temps et du sérieux nécessaire à la bonne préparation d’un match alors… on ne peut que respecter ce qu’ils font. Notre Président a même accompagné Thomas lors d’un arbitrage à Dijon il y a quelques semaines avec son père, Gabi (notre référent arbitre), du départ au retour à Veymerange. Il en était revenu impressionné. « Je ne me doutais vraiment pas de ce que c’était… » lâchera-t-il au retour. Certes Veym’ prends encore des cartons. Exceptionnellement rouges. Mais tout le monde le sait, si à de rares fois des gestes plus emprunts de maladresse et de jeunesse que de méchanceté sont sanctionnés par le corps arbitral, c’est passage le lundi soir avant la réunion du comité avec le jeune et son coach pour s’expliquer sur ce qui s’est passé. On apprécie de même comme contre Neuves-Maisons de voir nos gradins contenir des arbitres de Ligue 1 et Ligue 2 observant de loin Madame l’arbitre et servant de commentateurs privilégiés au public (plutôt pour expliquer qu’autre chose). A Veym’, pas besoin de goal line technology, on remplit les tribunes d’arbitres. Et c’est bien mieux ainsi…

En attendant, c’est tout le club de Veym’ qui souhaite à Anthony, et à ses collègues, une très belle Finale de Coupe Gambardella.

Lire également l’article du Républicain Lorrain du 23 mai 2015 (http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-sarrebourg-chateau-salins/2015/05/23/anthony-ustaritz-un-crack-du-sifflet-au-stade-de-france)