Dans le groupe A, le leader Yutz s’est offert avec difficulté un onzième succès. Sur leur pelouse, les hommes de Michel Deza ont, grâce à Olivier Planel, battu pour la troisième fois de la saison, l’équipe de Homécourt. Veymerange, solide deuxième, a fait plier Florange grâce à deux buts inscrits en première période.

Après un gros quart d’heure plutôt équilibré, une faute flagrante et non sanctionnée dans l’entre jeu permettait au Veymerangeois Marez d’ouvrir le score. Frustré, Djeghima, le gardien Florangeois, se rebiffait et était exclu durant dix minutes. Chicha enfilait les gants et Florange se retrouvait en infériorité numérique. Profitant de ce coup de pouce, Leone doublait la mise d’une belle volée (24e), au grand désarroi d’une formation Florangeoise jamais véritablement dépassée. Pire encore, la différence entre les deux équipes n’étant guère flagrante, Florange pouvait espérer mieux après le repos.
Dès la reprise des débats, un bon débordement de Chicha ponctué d’un centre parfait donnait l’occasion à Rhiziel de réduire la marque. Ce but semait le doute dans les rangs Veymerangeois et Florange bousculait quelque peu les protégés de Gérald Ghezzi. Peu inspiré, le deuxième de DHR subissait les assauts des jeunes Florangeois, qui hélas, ne trouvaient pas la faille, confondant trop souvent vitesse et précipitation. Chicha gâchait une bonne possibilité (58e) et Granveaux, en capitaine avisé, donnait de la voix pour remettre de l’ordre dans sa troupe. Malgré une grosse débauche d’énergie, les joueurs de Djamel Merdjett ne parvenaient pas à égaliser et sans brio, Veymerange assurait l’essentiel.

VEYMERANGE – FLORANGE: 2-1

Mi-temps : 2-0. Stade du Buchel. Arbitre : M. Gradeck (Toul). But pour Veymerange: Marez (18e), Leone (24e). Avertissement à Veymerange: Gruhn, à Florange: Labiod et Mechighel.

PARTAGER