Quelques mois après avoir hérité d’un adversaire évoluant en CFA en Coupe de France, voilà que les protégés du Président Berardi se voient cette fois offrir, par l’intermédiaire de la Coupe de Lorraine, la possibilité d’affronter un adversaire de CFA2. Après le CSO Amnéville donc, voilà le Thionville FC qui pointe le bout de son nez au Stade du Buchel. Un adversaire particulier pour les Verts puisque le TFC reste, quoi qu’on en dise, le club N°1 de la ville, malgré les difficultés que rencontre le club actuellement dans son championnat. Les Bleu et Or, vainqueurs de la Coupe de Lorraine à l’été 2008 ont ensuite survolé le championnat de Division d’Honneur la saison suivante et se sont donc offert le droit d’évoluer en CFA2 cette saison. Malgré des débuts intéressants dans ce championnat, ponctués par deux victoires, les hommes d’Eric Brusco ont vite déchanté par la suite et affichaient un bilan peu flatteur de 7 matchs nuls et 15 défaites jusqu’au week-end dernier. Samedi passé, les Thionvillois ont montré qu’ils n’étaient pas encore morts (comme la presse régionale le dit si bien) et ont prouvé qu’ils pouvaient encore gagner des matchs en s’imposant sur le terrain de Strasbourg-Vauban sur le score de 4 buts à 3. Romero, le buteur local de retour de blessure, a fait parler la poudre en inscrivant un triplé en Alsace, le 4ème but étant l’œuvre de Coutray de Pradel. Il reste donc un infime espoir aux hommes de Brusco pour se maintenir, mais le droit à l’erreur est presque nul. Pour rattraper leur saison, les Bleu et Or comptent sur la Coupe de Lorraine et ils ne cachent pas l’envie d’inscrire une nouvelle fois leur nom au palmarès de la Coupe Régionale.
Côté Veymerangeois, l’idée d’affronter le voisin Thionvillois se suffit à elle-même pour motiver les troupes de Gérald Ghezzi, avec une envie certaine de faire tomber une nouvelle fois un « gros » au Stade du Buchel. Un exploit passera forcément par une victoire face au TFC avec, à la clé, un ticket pour les quarts de finale. Un niveau de la compétition plus atteint par les Verts depuis la saison 2006-2007 où, doit-on le rappeler, les hommes coachés à l’époque par Abel Bouziouane avaient été sortis de justesse aux tirs aux buts en demi-finale par Jarville, le futur vainqueur de l’épreuve.

CS VEYMERANGE (DHR) – THIONVILLE FC (CFA2)
8èmes de finale de la Coupe de Lorraine
Stade du Buchel, mercredi 28/04, 18H

VENEZ NOMBREUX ENCOURAGER LES VERTS !

PARTAGER