La troisième journée de championnat aura confirmé que le championnat de DHR (groupe A) serait plus serré que jamais. Exemple: le dernier, Veymerange a accroché le premier, Homécourt, mais n’a toujours pas marqué (0-0). Et Yutz a fait trébucher Thionville, qu’il rejoint. Fameck qui a perdu à Hagondange, Audun qui depuis son succès initial face à Yutz (3-0) ne fait que perdre (1-3 devant Forbach, dimanche) et Soucht écrasé chez lui par Farébersviller, sont mal partis.

Parmi les surprises du jour, en Ligue, le (premier) succès de Yutz B aux dépens d’Uckange (1-0) grâce au courage et à la vigilance de Vincent Junger, un gardien de 50 ans. Toujours aussi performant. En PH, Algrange s’enfonce encore, battu par Saulnes, cette fois, et semble se diriger vers un destin à la Florangeoise.

Roger Ménard peut savourer: le CS Homécourt est leader, ce bonheur durera au moins quinze jours en raison de l’intermède de la Coupe de France et la venue de l’USB Longwy, le dimanche 30 septembre. À l’issue du score de parité ramené de Veymerange (0-0), une belle performance, Claude Warin, dans le staff Homécourtois, confiait qu’il était pourtant possible de faire mieux. Mais, dans le passé, Veymerange a rarement réussi aux partenaires de Fabien Sessa et Simon Gubiotti, on ne fera donc pas la fine bouche devant ce score vierge au stade du Buchel. Sébastien Allieri et Homécourt mènent donc provisoirement la danse avec un petit point d’avance sur quatre rivaux aux dents longues.

Les réactions:

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « La réussite nous boude toujours. Encore un but refusé. Les joueurs font des efforts et cela devrait payer bientôt. »

Sébastien Allieri, entraîneur d’Homécourt: « La rencontre était ouverte. Nous avons eu quelques difficultés à conserver le ballon et à fixer notre jeu. Nous allons remédier à ces dysfonctionnements durant toute la semaine. »

PARTAGER