Après une défaite puis un match nul lors des deux premières journées de championnat, les Verts se devaient d’enfin lancer leur championnat et d’empocher leur première victoire en DHR cette saison. Face à un adversaire qui s’est imposé 3 fois en 4 confrontations contre le CSVE, la tâche s’annonçait donc pas forcément facile pour les hommes du tandem Ghezzi/Granveaux, malgré tout quelque peu rassurés après leur victoire en Coupe de France dimanche passé. Et les Verts se sont effectivement réveillés. Dominateurs tout au long de la partie, ils ont facilement disposé de leurs homologues Sarrebourgeois sur le score de 4 buts à 0. De quoi se rassurer encore un peu plus avant le déplacement à Thierville pour le compte du 4ème tour de Coupe de France.

Les Verts entamaient la rencontre avec beaucoup d’envie et de motivation. Naturellement, ils prenaient la rencontre en main et se procuraient les premières occasions. Sur une récupération de balle au milieu de terrain, c’est Guildorf qui partait seul au but et qui était taclé par derrière par un Sarrebourgeois. Alors que le n°7 Veymerangeois sortait du terrain suite à cette faute, c’est Berardi qui frappait et transformait le coup-franc obtenu pour l’ouverture du score (1-0). Les Verts continuaient à pousser et Marez, après un bon travail côté droit, centrait en retrait pour Porzi dont la frappe passait au dessus du but visiteur. Marez, une nouvelle fois echappé côté droit, tentait un peu plus tard sa chance mais le portier Sarrebourgeois fût sonné en détournant la frappe du Veymerangeois. Les Verts gardaient la possession de balle tout au long de cette première période mais ne parvenaient pas à tuer le match en doublant la mise avant la pause.

En seconde période, le jeune Falchi était remplacé par Steinmetz qui n’avait plus foulé la pelouse du Buchel depuis sa grave blessure. Ce dernier montra immédiatement qu’il n’avait rien perdu de sa technique en étant omniprésent lors de cette seconde période. Il inscrivait le second coup-franc de la partie des 25 mètres et trompait une nouvelle fois la vigilance du gardien Sarrebourgeois (2-0). Il s’essayait ensuite à une frappe des 20 mètres plein axe mais le cuir était renvoyé par la barre du portier visiteur qui paraissait à nouveau battu. Intenables, les Verts et Steinmetz continuaient à acculer les Bleu et Blanc sur leur but et le gaucher Veymerangeois nous rappelait au bon souvenir de ses passements de jambe en mystifiant son vis-à-vis dans la surface avant de déposer le ballon sur la tête de Marez qui concluait (3-0). Les Sarrebourgeois n’existaient plus jusqu’à la fin de la rencontre et se contentaient d’endiguer les assauts répétés des joueurs locaux. Ils encaissaient malgré tout un 4ème but de Porzi qui concluait à bout portant un joli centre à ras-de-terre de Risse (4-0). De bonne augure avant le déplacement à Thierville en Coupe de France dimanche prochain !

L’équipe réserve du CS Veymerange a quant à elle décroché le point du match nul (3-3) sur le pelouse d’Angevillers. Les buts ont été inscrits par Benetazzo (doublé) et M. Schiebel. Les hommes de Poulet sont 5èmes avec une victoire et deux nuls à l’extérieur au compteur. L’équipe C a une nouvelle fois cartonné en l’emportant 8 buts à 0 face à Sérémange, mais l’arbitre du jour n’aura comptabilisé que 7 réalisations et validé donc le score de 7 buts à 0 sur la feuille de match. L’entraîneur-joueur Chris Ackermann, sans doutes frustré de ne pas encore apparaître dans le classement des buteurs de l’équipe C, s’est permis d’inscrire un quintuplé histoire de s’installer en tête du classement. Nicolas Rio, vexé de se voir délogé de sa 1ère place au fameux classement, a inscrit le petit but lui permettant de revenir à hauteur de son coéquipier en haut de l’affiche. Coquard a inscrit lui aussi son 5ème but de la saison mais d’un commun accord, c’est son but que nous avons décidé de supprimer du classement suite au score final erroné. Enfin, J. Schibel a clôturé la marque en marquant son 2ème but de la saison. Bravo à tous.

Album photo de la rencontre: