85e minute, Marez vient de faire le break. Les Verts explosent de joie, C’est gagné. Photo CSVE
85e minute, Marez vient de faire le break. Les Verts explosent de joie, C’est gagné. Photo CSVE

A Thionville, on joue le maintien. Les Verts de Veymerange en DH, les Bleu et or en DHR. Les Verts ont battu Amnéville à la régulière 2-0. Maintien en vue. Le TFC s’est fait manger par Rombas (0-3)

Et pour les premiers, c’est bien parti. La victoire amplement méritée enlevée face à Amnéville, offre une bouffée d’oxygène et envoie les protégés de Christophe Granveaux au 10e rang, à la hauteur de Saint-Avold, à un point de Verdun et Saint-Dié.

« J’ai apprécié plus que tout l’envie et l’état d’esprit des garçons , confie Christophe Granveaux, l’entraîneur. Nous avons le maintien à portée. Maintenant, il va nous falloir confirmer ce bon résultat en allant chercher quelque chose lors de nos trois prochains déplacements. Notamment, à Blénod, dimanche prochain, ou à Saint-Dié. Car à Lunéville, ce sera difficile ».

Face à Amnéville et ses minots, Veymerange a été solide en son cœur de défense, avec Gentit et Tardivon au marquage et un précieux Lénert comme libéro. Pour notre part, nous avons aimé la grosse partie jouée par Colantonio, l’activité de Da Cunha, les plongées de Marez, côté droit, le sens du but de Pisu et la technique de Gourier, à gauche. Si Bersweiler n’a été inquiété qu’en deux occasions, il a, il faut le dire, sauvé son équipe sur deux arrêts de grande classe.

Veymerange a fait un grand pas vers son maintien en DH. Pour Thionville FC, qui manque de rigueur, c’est compliqué

A Thionville FC, le doute s’installe chaque journée un peu plus. On croyait que la large victoire obtenue 9-1, face à Far’, allait servir à doper la confiance. Un résultat positif face à Rombas aurait relancé la troupe. Mais voilà, Thionville doit se passer actuellement de Belardi (psoa), Coulibaly (rechute) et Lambinet (vacances), de joueurs qui comptent. Et, dimanche, Gruszczynski, malade, n’a pu être aligné. « Nous avons fait une entame encourageante, analyse Manu Cuccu, l’entraîneur, mais le premier but adverse nous a fait plonger. Nous sommes naïfs et nos soucis défensifs sont récurrents. En outre, nous avons perdu rapidement Cérullo. On a lâché progressivement après le repos et la fin aurait pu être scabreuse. Heureusement, notre jeune gardien (Pierre Wagner) a été précieux ». Thionville, 9e avec 9 points précède encore Audun, 8 points (11 matches) et les deux derniers Creutzwald et Far’ (7 et 5 points) pour 13 matches. Et la confiance est ébranlée. Le TFC encaisse but sur but. La saison est compliquée pour les Bleu et or dont l’équipe B, battue 5-1 à Marange, est, elle aussi en difficulté, en PHR, à la 11e place.

PARTAGER