Après l’élimination sans gloire de dimanche dernier en Coupe de France, les Verts de Veymerange retrouvaient le championnat de DHR et la réception du leader du groupe avant le coup d’envoi de cette 5ème journée. En effet, c’est un peu la bête noire des Veymerangeois qui se présentait au Buchel avec cette équipe de Creutzwald qui avait pris 6 points la saison dernière face aux hommes de Ghezzi. Avec les absences conjuguées de Tardivon, Stawikowski, Lopez (suspendus) et Gruhn (blessé), c’est finalement Klopp qui prit place en défense centrale aux côtés de Bombino et juste devant le libéro Fabing, titularisé par Ghezzi. On retrouvait alors Guildorf et Steinmetz sur les côtés avec Marez en meneur de jeu et Porzi en pointe. Les locaux prirent d’entrée ce match par le bon bout en se procurant les premières occasions. Steinmetz reprenait un centre venu de la droite mais le gardien effectuait un premier sauvetage. Peu après, Porzi éliminait le dernier rempart Creutzwaldois mais préférait donner le ballon à Steinmetz qui ne trouvait pas le cadre. Ce n’était que partie remise puisque ce même Steinmetz était bousculé par le portier visiteur et un pénalty était logiquement accordé par l’arbitre Luxembourgeois de la rencontre. C’est Marez qui se chargeait de le transformer et qui ouvrait le score pour le CSVE. Petit coup dur ensuite avec la sortie sur blessure de Klopp remplacé par le tout jeune Gentit qui faisait sa première apparition en équipe première. Le joueur U19 aura joué quasiment 70 minutes, laissant entrevoir des choses intéressantes. Les visiteurs se montraient peu après dangereux avec notamment une tête piquée bien claquée par Bersweiler au dessus de la barre transversale. La mi-temps approchait et c’est finalement les hommes de Ghezzi qui se mettaient à l’abri juste avant la pause. Porzi lancé en profondeur brûlait la politesse aux deux défenseurs partis à sa poursuite en stoppant sa course avant de placer un tri croisé imparable qui terminait sa course dans le petit filet opposé.
Après avoir entendu les consignes du coach-adjoint Granveaux durant la pause, les Verts continuaient sur le même rythme. Ils bénéficiaient d’un second pénalty après une faute grossière du gardien sur Guildorf dans la surface. Cette fois, c’est Lenert qui exécutait la sentence sans trembler. Les visiteurs réduisaient ensuite la marque après un cafouillage devant la cage de Bersweiler suite à un centre côté gauche. Malgré cela, les Veymerangeois continuaient d’aller de l’avant et alourdissaient la marque: une ouverture de Bombino pour Guildorf était interceptée par un défenseur de Creutzwald mais ce dernier marquait contre son camp en voulant remiser le ballon de la tête pour son gardien. Porzi clôturait finalement la marque en lobant habilement le gardien après s’être retrouvé en face à face avec ce dernier.
Voila donc une belle victoire, avec la manière, qui va permettre aux Veymerangeois de se remettre sur de bons rails et surtout à une place au classement un peu plus digne de leur rang. Il faudra confirmer cet embellie dimanche prochain à Fameck où un match difficile attend les Verts.
Félicitations également aux deux autres équipes sénior du club qui l’ont elles-aussi emporté aujourd’hui. L’équipe C s’est imposée au Buchel sur le score de 4 buts à 1 face à Entrange (réalisations de Coquard, Poulet, Hein et Ackermann) tandis que l’équipe B est allée s’imposer à Rettel sur le score de 3 buts à 1 (buts de Bannier, Muller et Campain).

PARTAGER