Untitled-1

C’est encore un grand soleil vert qui a éclairé le ciel Veymerangeois ce dimanche. Un très beau soleil pour la A, les U19 et nos jeunes gardiens. Seul petit nuage au fin fond du ciel, le nettoyage des vestiaires avant d’accueillir les jeunes gardiens U11-U13 dimanche à 9H30. Simplement lamentable.

118 km, c’est la distance qui sépare Veymerange de Nomexy. Un long déplacement pour ce match de Coupe de Lorraine, Coupe qui réserve à chaque tour son lot de surprises. Jarville en a fait les frais hier à Sarrebourg devant une équipe il est vrai bien difficile à manier, on s’en rappelle en Coupe de France (victoire 1-0 dans la douleur sur un terrain totalement détrempé). Nos deux mini-bus prennent donc la direction de Nomexy en fin de matinée pour ce déplacement périlleux. A la conclusion, ce match n’aura pas été totalement vert mais orangé. 1-0 pour nos verts juste avant le repos puis 2-0 suite à un penalty/contre son camps avant de clôturer le score en toute fin de match sur un 2-1, faute à un crochet quelque peu raté pour une une relance. Certains se prennent les pieds dans le terrain, d’autres sur le ballon. A la lecture du score on se dit que le match est bien vert, comme le terrain. Mais en y regardant de plus près il est plutôt orangé. Vert pour la victoire mais 2 rouges du côté de Nomexy et 1 du côté de Veymerange. Match conclu donc à 9 contre 10. C’est quand même assez rare pour le signaler. On s’attendait à un match compliqué. Et bien nous avons été servi. Je laisse les rouges de Nomexy, le notre est quelque peu dommage. Rouge direct, ce qui signifie 2 matchs de suspension, dans une phase de jeu pour laquelle le joueur concerné était encore un peu pantois quand nous avons échangé au stade après le retour. Cela étant il est bel et bien là. C’était donc principalement la joie d’un tour de plus passé qui prédominait au retour, avec ce petit point rouge en arrière pensée. Le retour, parlons en. Dans le premier mini-bus, aucun joueur hors-jeu ils étaient tous alignés sur la même ligne, celle du siège du milieu. Ça c’est une certitude. Dans le second mini-bus, pas besoin de radio, un téléphone portable avec une enceinte portable et c’est un rap de vainqueur qui chatouille les oreilles de nos voyageurs. Pas forcément du goût de tous mais de toute façon comme les chants des rappeurs du dimanche couvraient les voix de la première rangée.. la libération ne s’est faite qu’à l’arrivée au stade. Ça aurait pu être pire Daniel, imagine de la techno ou du hard core. En tout tout cas, bravo à nos verts et à Chris qui se sont très bien sortis de ce match piège et rendez-vous au prochain tour.

Plus tôt dans la matinée les U19 étaient en voyage du côté de Yutz. Un match très important dans la lutte pour le maintien car le classement dans cette division est plus que serré. Ces 2 équipes sont d’ailleurs aux coudes à coudes en championnat. Mené 2-1 à 5 minutes du terme, nos U19 ont trouvé les ressources, et la chance qui va avec, pour retourner la situation et s’imposer 2-3 sur le terrain adverse. Félicitations à vous, parce que ce n’est pas tous les jours qu’on retourne une situation comme celle-ci, mais c’est plus l’attitude qu’il faut saluer. Y croire jusqu’au bout. Un modèle pour les autres. Bien joué l’équipe à Manu.

Puisqu’on en est à l’étape des félicitations du week-end, je les envoies aux U17-2 et au U11-1. Samedi soir avait lieu un match entre les U17-2 et Marspich. Premier enseignement, le 22 mars est maintenant la Saint François. Vous le croirez ou non mais François a inscrit le premier but de sa jeune carrière pour atteindre la mi-temps sur le score de 1-0. Bravo à toi. Cette première mi-temps aura d’ailleurs été le lieu d’une énorme crise de rire sur le banc Veymerangeois et d’une relative incompréhension sur celui de nos visiteurs après un hors-jeu signalé par un arbitre de touche (dirigeant de Veymerange) contre Veymerange. Totalement improbable, même l’arbitre en a été le premier surpris car après avoir suivi l’indication de son arbitre de touche qui avait levé son drapeau, il s’est aperçu que 2 joueurs se trouvaient dans les 5m50 pour effectuer une remise en jeu (le gardien et le libero) alors que notre joueur avait récupéré le ballon aux 16m50 suite à ce dégagement peu assuré. Commentaire de notre dirigent qui faisait la touche « ah bah oui mais il était tellement seul que je me suis dit qu’il devait forcément être hors-jeu! » En tout cas, personne n’a rien dit ni à l’arbitre central ni à l’arbitre de touche mais nous n’avons pas fini d’en rire et de chambrer notre dirigent. Conclusion de ce match 5-0 et une belle victoire pour le groupe de Dom qui vit.. plutôt bien.

Un weekend rayonnant peut en cacher un autre pour les U11-1, après la victoire de la semaine dernière en tournoi à Hettange, c’était le lieu samedi matin des finales de secteur au Stade Jeanne d’Arc. Tombés dans le groupe de Thionville 2, Hettange et Élan Kobheen, nos jeunes verts sont brillamment sortis en tête de ce groupe avec 2 victoires et 1 nul (0 but encaissé). Bravo à l’équipe de Tiag qui, en plus du plaisir d’atteindre le stade de la finale départementale, aura le plaisir de jouer cette finale à domicile. Et oui, Veymerange était le club retenu pour l’organisation de cette finale départementale, excellent choix au regard de cette qualification qui verra se présenter le 10 mai entre autres FC Metz 1 et 2, Thionville 1 et 2, Magny, APM Metz, Bertrange. Bref, une date a déjà marquer sur vos agendas et un magnifique cadeau pour ces jeunes. En complément, quelque chose me dit que le travail de Renaud et d’Eric en complément de celui du mercredi n’y est pas pour rien dans cette histoire.

Vous me direz, c’est un très beau weekend si on y ajoute la victoire difficile des U13-1 d’Abel qui devrait un peu plus croire en leur potentiel et se libérer. Globalement, je suis d’accord avec vous à un point près, l’état des vestiaires trouvés dimanche matin lors de leurs nettoyages pour accueillir la seconde session du centre de perfectionnement des gardiens de but organisé par Indiana Jean-Marc. Pour accueillir 30 gardiens de but U11-U13, il faut quand même s’assurer que les infrastructures sont adéquates et là ce fut la douche froide peu avant 8:00 du matin. Simplement inacceptable. Je vous décris ce que j’ai trouvé dans le vestiaire visiteur en le préparant pour le nettoyage normal: un slip, une paire de chaussette, une paire de chaussures, une chaussette seule, 4 bouteilles de savon presque pleines laissées sur le sol de la douche, 1 bouteille vide, des bouteilles d’eau, du strap, des papiers de friandises, un rond de plastic d’origine inconnu et des morceaux de papiers/plastics divers. Vous me direz, ce n’est pas dramatique. Un peu quand même, les poubelles sont justes devant la porte du vestiaire. Dans le vestiaire local, outre les objets similaires trouvés au premier vestiaire, les joueurs semblent avoir confondu le grand bac blanc pour les mains et la douche individuelle avec des urinoirs géants. Là c’est juste inacceptable. Tout a été désinfecté, et même plus, par la personne qui fait le nettoyage (et il fallait du courage) mais c’est un manque de respect honteux envers cette personne (bénévole). Certes de nombreuses équipes sont passées dimanche dans tous les vestiaires, certes je ne vise aucune équipe (de Veymerange ou visiteuse) ni aucun joueur en particulier, certes ce ne sont pas les joueurs qui nettoient mais je suis certain qu’aucun de ces mêmes joueurs ne se permettraient de faire ce qu’ils ont fait dans ce vestiaire chez eux. Et ce n’est pas que dans notre club que cela se passe comme ça. Alors plus que de m’adresser aux joueurs (dont ce n’est pas le premier rappel et qui sont invités à très rapidement comprendre ce que je viens d’écrire) et aux dirigeants, je m’adresse directement aux parents. Merci d’expliquer aux enfants de tout âge (même si la majeure partie dans le lot n’a certainement rien fait) que des infrastructures collectives cela se respecte, que le travail d’un bénévole pour leur permettre de faire leur sport dans de bonnes conditions cela se respecte, qu’une poubelle cela sert à jeter des choses dont on a plus besoin et qu’un urinoir ne ressemble ni à un lavabo ni à un bac de douche. Ce n’est pas la première fois que ce rappel est fait, cela vaut aussi après certains entraînements. Si certains joueurs n’apprennent pas très rapidement ce que signifie le mot respect dans ce contexte, il pourrait y avoir des sanctions prises par le club que peu de joueurs apprécieront. Mais s’il faut en arriver là, continuez ainsi et on s’en occupera. Certaines équipes de jeunes ne sont pas touchées par ce phénomène mais ce n’est pas le cas de toutes. A bon entendeur.

PARTAGER