LFace à un concurrent direct pour le maintien, les Veymerangeois auront laissé filer 6 points cette saison. Photo archive CSVE
Face à un concurrent direct pour le maintien, les Veymerangeois auront laissé filer 6 points cette saison. Photo archive CSVE

NEUVES-MAISONS – VEYMERANGE: 2-0. Il fallait remonter au 25 octobre dernier pour retrouver la trace d’une victoire de Neuves-Maisons en championnat… C’est dire la mauvaise opération réalisée par Veymerange dans l’opération maintien.

D’entrée, les locaux affichaient de belles intentions. La relation côté gauche entre Quentin Henry, repositionné latéral hier, et Amin Tighazoui affichait de belles promesses. Mais c’est sur un corner venant de l’autre côté, tiré par Angioni, qu’Ayoub El Guerrab devançait la sortie de Bersweiler et déviait le ballon de la tête au fond des filets (1-0, 13e).

Veymerange se montrait ensuite plus entreprenant et Bérardi était tout près de remettre les deux camps à égalité. À la suite d’un corner, il se retrouvait au cœur de la surface, avait tout le temps de contrôler et de se retourner. Il frappait à côté (28e). Les vieux démons néodomiens n’avaient pas disparu. Comme le prouvaient les boulettes de Labrini (29e) et Borzacchiello (35e), que les Mosellans n’exploitaient pas.

Neu-Neu allait même rejoindre les vestiaires avec deux buts d’avance. Après avoir manqué le break sur des services de Tighazoui (25e et 30e), Ayoub El Guerrab démontrait qu’il était plus inspiré hier avec son crâne : son coup de tête décroisé pour reprendre un bon centre d’Henry envoyait la sphère dans la lucarne (0-2, 45e +1).

La seconde période était un peu moins vivante que la première, Veym’ne parvenant à s’approcher des cages de Vautrin uniquement sur coups de pied arrêtés. Une déviation de Marez venait tout de même rencontrer la base du poteau local, sur l’une des rares attaques placées des visiteurs (55e).

La fin de rencontre était néodomienne, sans pour autant que l’addition ne gonfle malgré plusieurs bonnes situations.

Le match:

NEUVES-MAISONS – VEYMERANGE : 2-0 (2-0)
Arbitre: M. Sammartano. Buts: El Guerrab (13e , 45e +1).

Les équipes:

NEUVES-MAISONS: Vautrin, Henry, Labrini, Chirurgien, Boujenib (Savane, 85e), Borzacchiello, Ch. Parisot, Angioni (Sekkour, 63e), Cl. Parisot, Tighazoui, El Guerrab (Ben Hajra, 78e).
VEYMERANGE: Bersweiler, Gentit, Tardivon, Berardi, Vadala (Colantonio, 78e), Walerczyk, Bracco (Peverini, 60e), Marez, Di Grégorio, Pompermeier (Guildorf, 68e), Porzi.

Le baromètre: Veymerange à la baisse

En perdant, dimanche, à Neuves-Maisons (2-0), chez un adversaire direct pour le maintien en Division d’Honneur, Veymerange descendu du coup à la 15e et dernière place avec 11 points pour 15 matches, a compromis ses chances. Il reste aujourd’hui treize rencontres dont six à jouer à la maison pour réussir l’exploit. On rappellera qu’à ce jour, les Verts ont battu Trémery, Bar-le-Duc et l’APM et fait match nul avec Sarreguemines et Blénod. La marge est mince avant la réception de Magny.

PARTAGER