L’entame était Veymerangeoise mais il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir Porzi et Marez inquiéter le portier visiteur par des frappes lointaines. Les Fameckois, en manque d’inspiration, n’étaient pas mécontents de ce résultat nul à la pause.

En seconde période, les Veymerangeois étaient plus présents et venaient régulièrement titiller la défense Fameckoise. Les visiteurs réagissaient sur corner. Oualid, de la tête, était à deux doigts de tromper la vigilance de Bersweiler. Ce n’était que partie remise. Sur un contre rapidement mené entre Selim et Oualid, la balle arrivait à K. Maameri qui détournait le ballon hors de portée de Bersweiler (0-1, 57 e). Mis en confiance par cette réussite, les visiteurs maîtrisaient mieux leur organisation et étaient plus sérieux défensivement. La réaction locale était trop décousue pour inquiéter le portier Nascimento. Ce dernier s’en sortait à nouveau à son avantage face à Marez. Les Veymerangeois n’arrivaient pas à hausser le ton, les bonnes initiatives étaient rares. Le dernier corner pour les locaux permettait à Bombino de placer une tête sur la barre. La chance souriait à Fameck alors que Veymerange n’a toujours pas marqué le moindre but en championnat.

PARTAGER