Après son triplé inscrit la semaine passée en Coupe de France face à Homécourt (0-4), Marez a cette fois délivré une passe décisive à Tardivon qui a inscrit le second but Veymerangeois face à Blénod. Photo CSVE
Après son triplé inscrit la semaine passée en Coupe de France face à Homécourt (0-4), Marez a cette fois délivré une passe décisive à Tardivon qui a inscrit le second but Veymerangeois face à Blénod. Photo CSVE

VEYMERANGE-BLÉNOD: 2-1. Comme à leur habitude, les Veymerangeois prenaient de suite possession du camp adverse, après une tentative ratée de Guildorf sur un tir trop croisé. La deuxième occasion arrivait sur corner: Kiffert trouvait la tête de Guildorf qui plaçait le ballon hors de portée de Lincourt (1-0, 3e). Les visiteurs surpris par l’entame des locaux, essayaient de mieux se positionner dans l’entrejeu. Rien n’y fit. Les Veymerangeois trouvaient à nouveau l’ouverture. Cette fois la déviation de Tardivon percutait les filets sur une passe de Marez (2-0, 13e).

Après ce début tonitruant, les Verts prenaient le temps de récupérer et les débats s’équilibraient à la demi-heure de jeu. Les Meurthe-et-Mosellans se rapprochaient un peu plus souvent du but de Bersweiler, et obtenaient coup sur coup deux corners. Sans que cela aboutisse. Jusqu’à la pause, le jeu baissait en intensité.

Au retour des vestiaires, les Bellédoniens montraient un autre visage et Wyrwa, d’une frappe enroulée, était tout près de trouver le cadre. À l’heure de jeu, la combinaison Meurthe-et-Mosellane entre Jnane et Varnerot allait porter ses fruits. Le dernier nommé concluait d’une frappe du plat du pied (2-1, 60e). Mis en confiance par cette réussite, la construction des visiteurs s’améliorait. Les Verts peinaient eux dans la récupération jusqu’à la 80e où enfin, ils obtenaient un corner.

Les esprits s’échauffaient ensuite. C’est dans ce contexte tendu que les Veymerangeois empochaient la victoire. Un succès contesté par les visiteurs jusqu’à la dernière minute: la frappe de Erragui était repoussée par le poteau…

Le match:

VEYMERANGE – BLÉNOD : 2-1 (2-0)

Stade du Buchel. 70 spectateurs. Arbitre: M. Bouge. Buts pour Veymerange: Guildorf (3e), Tardivon (13e), pour Blénod: Varnerot (60e). Avertissements à Veymerange: Kiffert (49e), à Blénod: Jnane (55e), Parisot (58e), Lecarpentier (84e), Woltrager (90e).

VEYMERANGE: Bersweiler, Gentit, Bombino, Tardivon, Berardi, Lauzière, Kiffert, Colantonio, Guildorf (Pisu, 66e), Porzi (Da Cunha, 56e), Marez (Gonzalez, 73e).

BLÉNOD: Lincourt, Woltrager, Oberle, Sallaf, Inane, Ferchichi, Eslinger, Wyrwa, Varnerot, Erragui, Lecarpentier.

Les réactions:

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « On s’en sort miraculeusement. On retiendra les trois points pour le maintien ».

Franck Vautrin, entraîneur de Blénod: « On paie notre mauvaise entame, ainsi que notre première période décevante. Un peu déçu au vu du second acte ».

L’essentiel de la 5ème journée:

Leaders chahutés. Une journée à oublier pour Magny et la réserve Amnévilloise. Leaders sereins depuis le début du championnat, les deux formations Mosellanes ont été rappelées à l’ordre par Saint-Dié et Lunéville. Le message est clair: aucun relâchement ne leur sera permis.

Forbach en force. En disposant tranquillement de Verdunois naïfs, les Forbachois s’emparent de la deuxième place du classement. En attendant peut-être mieux puisqu’ils ont une rencontre en retard à disputer. Ce début de saison est plein de promesse pour ce groupe encore invaincu.

Veymerange confirme. Veymerange est solide, Blénod peut le certifier ce matin. Les Meurthe-et-Mosellans se sont cassé les dents sur une défense qui n’a rien lâché.

L’APM en souffrance. Les Messins de l’APM attendent encore leur première victoire de la saison. Pagny-sur-Moselle est leur dernier bourreau.

28 buts. Le doux climat de cette fin d’été a donné des ailes aux formations attirées par le but. 28 ont été marqués. On en redemande.

Rigole muet. C’est à signaler: Anthony Rigole, en tête du classement des buteurs, n’a pas marqué après trois doublés d’affilée. Cela n’a pas empêché Jarville de s’imposer sans difficulté face à Epinal. Derrière Rigole, les tireurs d’élite que son Ba (Forbach) et Babit (Saint-Avold) se rapprochent à deux unités.

Les buteurs:

6 buts: Rigole (Jarville).

4 buts: Babit Anthony (Saint-Avold), Yapar (Saint-Dié), Ba (Forbach), Akpoue (Lunéville).

3 buts: Pulleu (Magny), Traoré (Lunéville), Umbdenstock (Nves-Maisons), Caron (Lunéville).

2 buts: Babaya (Forbach), Bombino (Veymerange), Guildorf (Veymerange), Da Silva (Saint-Dié), Errai (Forbach), Jospitre (Pagny), Jnane Mounir (Blénod), Pignatone (Amnéville), Poinsignon (Amnéville), Ganaye (Jarville), Naco (Jarville), Giraudot (Verdun).

PARTAGER