Veymerange a poussé Forbach à la séance des tirs au but. Photo RL
Veymerange a poussé Forbach à la séance des tirs au but. Photo RL

VEYMERANGE – FORBACH: 2-2 (TAB 3-4). Malgré son élimination, Veymerange peut garder la tête haute. Les Verts ont très souvent fait jeu égal avec Forbach, club de CFA2, mais sont tombés aux tirs au but. Forbach jouera la finale.

Christophe Granveaux avait averti ses joueurs: « Surtout bien gérer le premier quart d’heure ! » Hélas pour les divisionnaires, suite à bon mouvement collectif, Simpara, malgré un angle relativement fermé, trompait Bersweiler (0-1, 8e).

Pour Veymerange, ce n’était pas un début idéal, surtout que deux minutes plus tard, ce même Simpara butait sur Bersweiler. Loin d’être découragés par ce mauvais départ, les Veymerangeois réagissaient par le biais du remuant Porzi, mais son centre parfait ne trouvait pas preneur (12e). Jouant assez haut, Forbach se faisait quelques belles frayeurs, mais Koscher, lisant parfaitement le jeu, s’en tirait sans encombres. Si physiquement, les sociétaires de CFA2 répondaient présents, ils n’étaient guère inspirés tactiquement et pas très sereins défensivement. Courageux et affichant une belle volonté, les partenaires de Tardivon en profitaient, mais sans succès. Une tête de Marez sortait du cadre (19e), puis deux coups francs idéalement placés ne donnaient rien (23e , 28e).

Pas au mieux, les Forbachois avaient beaucoup de mal à s’imposer et juste avant le repos, l’intenable Porzi trouvait Koscher sur son chemin, ce dernier permettant à ses couleurs de rentrer aux vestiaires sans trop de casse.

Simpara sur la barre

Dès la reprise des débats, Veymerange restait sur la même dynamique et Porzi reprenait à bout portant un ballon détourné difficilement par le portier forbachois (1-1, 46e). Revigoré par cette égalisation méritée, Veymerange semait le doute dans la défense des nationaux, bien heureuse sur une action chaude et confuse devant son but (53e).

Pressentant le danger, les coéquipiers de Mohamed se reprenaient et Osmani, sans un arrêt reflex de Bersweiler, était à deux doigts de donner l’avantage à son équipe (57e). Forbach poussait, mais Veymerange tenait bon et allait même inverser la tendance, lorsque sur un corner mal repoussé par la défense Forbachoise, Porzi ajustait une superbe volée qui trompait l’infortuné Koscher (2-1, 65e). Les Verts étaient aux anges, mais pour peu de temps, car Ba égalisait très vite (2-2, 71e). Comme souvent en Coupe, la partie devenait houleuse et la balle de match revenait au très bon Simpara, mais sa frappe heurtait la transversale (82e). Les tirs au but étaient inévitables, mais n’allaient pas sourire aux Veymerangeois. Forbach avait les pieds en finale, mais Veymerange n’avait pas à rougir de cette élimination.

Le match:

VEYMERANGE – FORBACH: 2-2 Forbach qualifié aux tirs au but 4-3

Stade du Buchel (Veymerange). Mi-temps: 0-1. Arbitre: Mr. Mittelbronn. Buts pour Veymerange: Porzi (46e , 65e); pour Forbach: Simpara (8e), Ba (71e). Avertissements à Veymerange: Guildorf (40e), Marez (68e), Warnier (77e); à Forbach: Benthami (79e). Exclusion à Forbach: Di Maria (72e).

Les équipes:

VEYMERANGE: Bersweiler – Vadala, Tardivon, Peverini, Gentit – Warnier (Przybylski, 83e), Ranieri, Pompermeier, Porzi – Guildorf (Sammartano, 83e), Marez. Entraîneur: Christophe Granveaux.

FORBACH: Koscher – Abdelli (Yilmaz, 50e), Benthami, Teho, Assou – Babaya, Ba, Mohamed, Simpara – Di Maria, Osmani. Entraîneur: Salem El Foukari.

PARTAGER