La carte de Lorraine de la division d'honneur, version 2013/2014
La carte de Lorraine de la division d’honneur, version 2013/2014

Ce week-end débute un championnat de division d’honneur de Lorraine que tout le monde s’accorde à définir comme très difficile et très indécis. Quelle partition peuvent espérer jouer les deux Vosgiens dans ce concert relevé ?

« Un championnat qui sera sans doute le plus relevé de ces dix dernières années », dit le Lunévillois Eric Braun. « Une compétition particulièrement complexe à décrypter » reconnaît Jean-Pascal Singla en charge de la réserve Spinalienne. « Un championnat compliqué pour tout le monde » assène Dominique Lesse l’entraîneur Déodatien. Et leurs confrères d’émettre la même prévision d’une division d’honneur de haut niveau, très compacte, et donc très indécise notamment pour ce qui concerne le titre de champion de Lorraine.

Le FC Lunéville et Jarville Jeunes avec les faveurs du pronostic

Au petit jeu des pronostics pourtant, tout le monde s’accorde à dire que le FC Lunéville et Jarville Jeunes, forts de leur expérience de CFA2 et d’un effectif très largement conservé, joueront à coup sûr les premiers rôles. E. Braun dit même de Lunéville que « l’équipe est meilleure cette saison qu’en CFA2 ». Quant à l’inamovible Rigole, il se réjouit de voir les jeunes Jarvillois qui vont intégrer l’équipe A encadrer par le revenant et toujours jeune Michel Engel. Le troisième lorrain relégué du championnat de France, l’US Forbach, fait moins parler de lui, mais devrait également tenir son rang.

Un cran en dessous, on devrait retrouver les valeurs sûres que sont la RS Magny et l’AS Pagny (qui a bien recruté). Puis le CSO Amnéville B, ainsi que le CSO Blénod (sans Titi Dorget !) et le GS Neuves-Maisons à condition que ces derniers aient digéré les graves évènements qui les ont perturbés en fin de saison dernière. Et sans doute l’ambitieux CS Veymerange pas promu pour faire de la figuration et le fiable Saint-Avold EN.

Ou situer les Vosgiens ?

On peut enfin penser que l’APM Metz sans doute un peu juste et la SA Verdun malgré sa qualité de jeu devront s’accrocher pour renouveler leur bail au sommet de la pyramide lorraine.
Dans ce contexte, où situer les Vosgiens ? On ne se fait pas de mouron pour le SAS B et sa jeunesse ambitieuse qui postulera sans trop de problème à la première moitié de tableau. Cela sera plus compliqué pour les SR Saint-Dié qui misent sur les ressources locales, mais leur force de caractère foncière devrait leur assurer un maintien que trop d’irrégularités pourraient éventuellement compromettre.

Source: http://www.foot88.fr/

PARTAGER