Après un début de saison difficile, Hagondange (DHR) est revenu à un point des co-leaders. Son entraîneur analyse objectivement la situation.

Medj Kherbouche, votre équipe revient du diable Vauvert en ce début d’année 2013. Comment expliquez-vous ce redressement ? « Notre victoire 3-1 à Yutz a été le déclic. Nous avons enchaîné contre Forbach et Trémery à domicile. Et dimanche dernier, nous nous sommes imposés dans le temps additionnel à Soucht qui ne mérite pas d’être dernier. Je n’oublie pas qu’on était à cette place lors de quatrième journée pour être troisième aujourd’hui. Nous avons pris douze points en quatre matches alors que nous n’en avions pris que treize lors des dix rencontres précédentes. C’est le championnat le plus dur que j’ai connu comme entraîneur. Il n’y pas de gros ni de petits. Nous ne sommes pas meilleurs que les co-leaders Veymerange et Farebersviler, ou même d’autres, mais nous avons du cœur et du courage. »

« On va vendre chèrement notre peau »

Vous possédez tout de même des joueurs de qualité, notamment le meilleur buteur de DHR… « Zeroc (14 buts) explose cette année. Le départ de notre animateur offensif l’a libéré cette saison. Antonini, notre jeune gardien est de plus en plus décisif. Nous avons gardé l’ossature de l’an passé avec Da Silva, Gacem, Betz, Alves, Blatt, Zeroc et Ould Chick, auxquels se sont rajoutés des joueurs recrutés pour leur état d’esprit, comme Antonini, Trapp et Valejo. Nous sommes sur une courbe ascendante. Mais l’étroitesse de l’effectif fait que nous avons une marge de manœuvre serrée. »

Votre effectif répond à vos attentes. Quel est votre objectif ? « L’objectif du président Luigi Anastasia est la montée. Le mien était d’avoir un meilleur classement que l’an dernier (5e). Il s’agit de ne pas être hypocrite. On va jouer la meilleure place possible… et dedans il y a la première. On va vendre chèrement notre peau. Cependant on est presque déjà à cent pour cent de nos capacités. Et puis nous devons aussi être attentifs aux difficultés de notre équipe réserve en Première division. Elle ne doit pas descendre. »

Le printemps peut tout changer

Veymerange – Trémery (DHR): La nette victoire du FCT contre Audun-le-Tiche (3-0) attend une suite. Elle pourrait se produire dans l’antre du leader, invaincu depuis le 28 octobre (2-3… à Trémery).

Mondelange – ESAP Metz (PH): Après une fin 2012 et un début 2013 difficiles, les Mondelangeois avaient quelque peu décroché. Avec trois matches sans défaite, ils ont repris des couleurs et leur place dans le haut de tableau du groupe A (4es ). Il faudra toutefois attendre la mise à jour du calendrier pour y voir plus clair. Face à des Messins mis au repos forcé dimanche passé, conséquence parmi d’autres des conditions climatiques, les hommes d’Éric Bertrand pourraient profiter du manque de compétition de l’ESAP pour confirmer leur regain de forme.

Plantières – Sarreguemines B (PH): Cinq buts lors de deux leurs dernières sorties : la bande à Richard Pagnat a retrouvé le chemin des filets. La rencontre face à des doublures Sarregueminoises en embuscade, à deux longueurs des Verts messins, fait figure de test sur les capacités de ces derniers à revenir dans le haut de tableau.

APM Metz B – Devant-les-Ponts (PH): Dans ce derby messin, les Prépontois jouent une de leurs dernières cartes pour le maintien. La lanterne rouge du groupe B, qui reste sur deux défaites, n’a pas d’autre solution que de l’emporter pour espérer se maintenir. Du côté des Municipaux, la défaite du match aller (4-1) est dans toutes les mémoires. Les protégés de Pascal Boquillon auront à cœur de remettre les pendules à l’heure.

PARTAGER