Que les temps sont durs pour la troupe de Yacine Barkat ! En enchaînant, hier après-midi, une cinquième défaite consécutive, les Fameckois se sont encore un peu plus compliqués la tâche dans leur opération de maintien.

Pourtant valeureux dans l’effort, les locaux ont buté sur un adversaire Veymerangeois très coriace. Il faut dire que le but de Marez dès la 8e minute a dû faire très mal au moral de la bande à Medina. Surtout que l’attaquant visiteur profitait d’une erreur de main du gardien Fameckois pour signer un doublé dix minutes plus tard. Mais les locaux ont montré qu’ils avaient de la ressource. Timassraouine mettait le feu dans la défense avec ses passements de jambes et provoquait un penalty qu’El Adib transformait (35e). En revenant des vestiaires, les hommes de Gérald Ghezzi semblaient vouloir reprendre le match en main et se mettre définitivement à l’abri.

Il leur a fallu patienter jusqu’à la 76e minute pour faire à nouveau trembler les filets. Le très remuant Chaussonnet centrait pour Gruhn qui portait l’estocade. Trois minutes plus tard, Priolo sauvait l’honneur d’un joli geste acrobatique. Mais les siens ont bel et bien subi un nouveau revers. Fameck devra s’imposer dans ses deux dernières rencontres sous peine d’évoluer à l’étage inférieur la saison prochaine.

FAMECK – VEYMERANGE : 2-3 (1-2)

Stade municipal. Arbitre: M. Sabatelli. 50 spectateurs. Buts pour Fameck: El Adib (35e s.p.), Priolo (79e); pour Veymerange: Marez (8e, 19e), Gruhn (76e). Avertissements à Fameck: Medina (70e), Roth (70e), Klein (70e), Teixeira (90e), El Adib (90e); à Veymerange : Lauzière (79e).

Les réactions:

Yacine Barkat, entraîneur de Fameck: « La chance nous fuit, je ne peux pas en vouloir à mes joueurs qui se sont bien battus.Tant que le maintien est possible, on y croira jusqu’au bout. »

Gérald Ghezzi, entraîneur de Veymerange: « On est venu pour jouer même si tout est fait pour nous. Je suis heureux pour mes joueurs et désolé pour Fameck. »

PARTAGER