Le 3ème tour de la Coupe aura été sévère pour les équipes de notre édition (NDLR: l’édition Thionville/Hayange du Républicain Lorrain). Sur les douze clubs encore qualifiés, nous n’en retrouverons que cinq jeudi à l’occasion du tirage au sort du 4ème tour au stade Marcel Picot à 19h. Yutz et Thionville, les deux équipes de DH, Veymerange, Hayange et Algrange, les trois formations de DHR. Yutz et Thionville sont passés à Longwy (PH) 3-0 et Rehon (D1) 2-1 ; Veymerange et Hayange se sont qualifiés sans coup férir à Marange (PHR) 3-1 et à Ay-sur-Moselle (D2) 3-0. Quant à Algrange, il a fini par passer au forceps à Guentrange qui lui rendait cinq divisions.

Les mauvaises surprises sont venues de l’élimination de Fameck à l’Esap Metz (PH) aux tirs au but, mais les Fameckois étaient-ils vraiment favoris sur le terrain d’un adversaire dont on sait combien il est difficile à prendre en Coupe ?

En revanche, on était en droit d’attendre mieux de Hettange-Grande qui recevait Amanvillers (PHR). Les hommes de Kosinski ont réussi leurs débuts en championnat, mais le penalty manqué par Alves en deuxième période leur a coupé les jambes et Amanvillers a fini le travail : 1-4 ! Dur ! Pour Manom, Trémery (PH) était un numéro trop gros : 0-4 ! « On est passé au travers. On prend deux buts dans les vingt premières minutes, on s’écroule au milieu et on perd Moro, notre meilleur joueur et capitaine », dit l’entraîneur Eric Bohn. Kœnigsmacker aura fait face à l’APM (DH) avant de perdre « sur un but bizarre », selon Alain Gruhn, son coach qui ajoute: « Pour gagner, il aurait fallu que nous marquions les premiers mais nous avons eu trop peu d’occasions ».

Veymerange fait le nécessaire

Arbitre: M. Wisnieswski. Spectateurs: 87. But pour Marange: Hilt (49e); pour Veymerange: Da Cunha (8e), Berardi (42e), Guildorf (45 e+2).

La rencontre ne pouvait pas plus mal commencer pour les locaux face à une équipe habituée de l’épreuve: dès la 8e minute, Veymerange ouvrait le score grâce à Da Cunha, tout heureux de voir son corner finir dans la lucarne de Mallinger.

Débats équilibrés

Les débats sont néanmoins équilibrés et les deux divisions séparant les deux équipes ne sautent pas aux yeux. Juste avant la pause, les visiteurs vont toutefois creuser l’écart sur deux erreurs défensives des Marangeois par Berardi qui est étrangement seul à la réception d’un coup franc de Da Cunha, puis par Guildorf qui grille la politesse à une défense locale spectatrice.

Au retour des vestiaires, Marange va tout de suite réduire l’écart par Hilt, bien servi sur corner par Mangin. Les coéquipiers de Kriegel vont alors monopoliser le ballon, mais leur domination n’aboutira pas à de réelles occasions de buts. A la 80e, Kali aura une dernière opportunité de marquer mais l’erreur de Bersweiler, le gardien visiteur, ne profitera pas aux pensionnaires de PHR.

PARTAGER