Untitled-1

Il fallait ramener au moins un point du déplacement à Epinal pour assurer le maintien. Chose faite. Et de très belle manière. Le tout avec pour une fois un article court :)

Les deux objectifs du week-end étaient simples. Tout faire pour que les U15 et la A fassent un bon résultat. La première partie a été assurée samedi sur un score de 5-2 contre Verdun. Au passage un grand merci aux U13 venus en appui aux U15 pour les besoins de l’équipe. Une victoire acquise de très belle manière. Bravo.

Pour la seconde partie, cela a commencé tôt dimanche matin. Rendez-vous à 10H30 pour une collation collective avant de prendre le bus direction Epinal. Après une pause à 12H15 à Pont à Mousson, le trajet se déroule tranquillement dans une ambiance posée vers l’arrière du bus et studieuse vers l’avant. Arrivé au stade d’Epinal, l’ambiance est toujours décontractée. Une pression se dégage légèrement du groupe mais une pression positive. Préparation d’un côté dans le calme du vestiaire et remplissage de la feuille de match de l’autre côté. Un grand classique, 3 joueurs qui sont partis le samedi soir avec la CFA d’Epinal et qui ne sont pas rentrés en jeu se trouvent sur la feuille de match de la DH. Soleil, terrain synthétique, odeur de sapin, ambiance relativement calme autour du stade. Tel est le cadre de la rencontre de ce dimanche après-midi. Une nouvelle fois les joueurs appliquent à la lettre les consignes du coach, bien en place et sérieux. Sauf… pendant 10 minutes. 10 minutes pendant lesquelles Epinal trouve la faille et inscrit le seul but de la première mi-temps. Un CSC en pleine lucarne sur un centre-tir un peu raté d’ailleurs. Mais qu’importe, la fin de la première mi-temps est équilibrée et atteinte sur le score de 1-0 pour les spinaliens.

Quoi dire pendant cette mi-temps. « Continuez comme vous l’avez fait et soyez rigoureux ». Rien de plus. Pas de haussement de ton. Juste du repos et de l’eau pour récupérer car il fait chaud sur le synthétique. A la reprise de la deuxième mi-temps le match penche un peu plus pour nos Verts toujours aussi appliqués. Après deux duels bien maîtrisés par le gardien local, une nouvelle tête magique délivre Veym’. 1-1. Le temps qui va séparer cette égalisation de la 94ème minute va sembler une éternité. Le jeu s’équilibre mais les deux équipes peuvent être dangereuses jusqu’au bout à la faveur d’un coup de pieds arrêté. Le Président en profite pour s’écarter un peu de la main courante afin de maintenir son rythme cardiaque à une fréquence limite (dans le supérieur), enfin pas plus haute que celle de coach Chris. Le seul remplacement pour Veym’ est effectué pour donner un peu de fraîcheur dans le secteur offensif qui officie comme premier rideau défensif avec volonté. Il n’y en aura pas d’autres car ce match se joue plus sur le plan tactique de part et d’autre que sur le plan physique ou technique. Difficile de faire une autre substitution.

Au coup de sifflet final c’est un énorme soulagement pour les verts qui à la faveur des rencontres à venir et des points acquis laisseront au minimum 2 équipes derrière eux peu importe les scores. Blénod et Amneville 2 ou APM Metz, ces deux dernières équipes devant s’affronter lors de la dernière journée de Championnat. Veym’ sera donc présent pour la saison prochaine en DH, un exploit que leurs aînés n’avaient pas réussi à réaliser ayant fait une courte apparition en DH auparavant sur une seule saison. Un bénano de maintien résonnera dans ce stade spinalien sous l’impulsion de coach Gégé avant de laisser la place à un retour musical et en totale décontraction. Selfies à l’appui. Un excellent résultat avant de recevoir Saint-A’ (bon rétablissement à Babit sévèrement taclé par derrière par un joueur d’Amnéville hier soir et sorti sur blessure, joueur expulsé) puis d’aller à Verdun pour deux matchs sans enjeu dans l’optique du maintien. Bravo à toute l’équipe. Merci. Vraiment. Très grand. Nous ferons le bilan plus tard.

Pour le reste, notons que la B a fait un excellent match en partageant les points à domicile contre Hettange-Grande qui de manière surprenante avait décidé de redescendre des joueurs de la A, équipe qui ne jouait pas ce wee-kend pour renforcer la B. En tout cas peu importe, félicitation à vous. Du côté de la C, victoire 2-0 mais le vrai match de la C s’est joué vendredi soir dans le club house. Celui qui réussissait à mettre la canette de coca pliée à 3 mètres directement dans la poubelle était capitaine.


(Cliquer sur les images pour agrandir et pour accéder à la description)