S’ils sont parvenus à prendre de vitesse la défense d’Amnéville, les Veymerangeois ont du patienter jusqu’aux tirs au but pour oblitérer leur billet pour les demi-finales. Photo RL
S’ils sont parvenus à prendre de vitesse la défense d’Amnéville, les Veymerangeois ont du patienter jusqu’aux tirs au but pour oblitérer leur billet pour les demi-finales. Photo RL

Les Veymerangeois ont tenu tête aux réservistes Amnévillois pendant quatre-vingt-quinze minutes avant de se qualifier pour les demi-finales au sixième tir au but.

David Fanzel, l’entraîneur d’Amnéville, avait demandé à ses hommes de mettre la pression d’entrée pour ne pas laisser les visiteurs prendre confiance. Pourtant, après un tir du Veymerangeois Gentit, qui obligeait De Marco à une belle détente horizontale (4e), et une reprise contrée de Bombino (7e), on pouvait se demander si le discours du coach thermal n’avait pas surtout été entendu dans le vestiaire adverse.

Amnéville avait laissé passer l’orage. Soit ! Sur corner Belkacem plaçait un coup de tête de peu à côté (11e). Puis Iannantuoni échouait de près sur Gelebiowski (13e), Giuliano s’essayait à une frappe de trente mètres (14e) et Sale décroisait un peu trop une tête (21e). Les sociétaires de DHR restaient toutefois dangereux en contre. Parti à la limite du hors-jeu, Marez mettait De Marco à l’ouvrage. Ce dernier se saisissait d’un ballon à la limite de ses seize mètres sous la menace de Guildorf.

La fin de première période était Amnévilloise avec deux occasions sur la tête et dans les pieds de Belameiri (35e , 38e). Sur coup franc au coin de la surface de réparation, Lauratet décochait un tir puissant que Gelebiowski repoussait des poings (40e). Juste avant la pause, un tir croisé de Marez filait en sortie de but.

Poinsignon touche la barre

Disputée sous une pluie incessante, la seconde période ne permettait pas aux Amnévillois d’asseoir leur domination. Une fois encore c’est Veymerange qui donnait le « la » sur un débordement de Guildorf que Belkacem annihilait d’un tacle glissé. Les locaux voyaient rouge (leur couleur du jour) sur une passe en retrait mal assurée qui obligeait De Marco à sortir loin de sa cage face à Marez (60e). Le 1-0 était pourtant au bout du pied de Poinsignon qui bénéficiait d’un bon service de Lauratet. Mais le lob du U19 Amnévillois retombait sur la transversale (68e). Très actif, Vairelles obtenait un coup franc sur lequel Lauratet se distinguait à nouveau, comme Gelebiowski qui détournait en corner d’une claquette (79e).

Les nombreux changements effectués de part et d’autre ne permettaient pas à la situation de se décanter. Pas plus que les cinq minutes de temps additionnel, ni même la première série de tirs au but, tous les tireurs réussissant à faire vibrer les filets. Gelebiowski arrêtait alors la tentative de Marras et Falchi envoyait Veymerange à une marche de la finale.

AMNÉVILLE – VEYMERANGE : 0-0 (5 TAB à 6)

Stade municipal. 350 spectateurs. Arbitre: M. Roffet. Avertissements à Amnéville: Marras (26e ), Sale (31e), à Veymerange: Berardi (67e).

AMNÉVILLE (2). De MarcoIannantuoni (Sale, 88e), Care (Benzidour, 61e), Marras, Belkacem, Giuliano, Vairelles, Lauratet, M. Belameiri (Prieur, 55e), Sale (Belameiri, 74e), Dehar (Poinsignon, 46e).

VEYMERANGE. GelebiowskiGentit, Bombino, Tardivon, Berardi, Lauziere, Da Cunha (Steinmetz, 69e), Colantonio, Guildorf (Gourier, 59e), Porzi (Falchi, 77e), Marez (Porzi, 85e).

PARTAGER