Les Verts, une nouvelle fois solides et solidaires, remportent leur 9ème match consécutif en Coupe de Lorraine et atteignent le dernier carré. Photo CSVE
Les Verts, une nouvelle fois solides et solidaires, remportent leur 9ème match consécutif en Coupe de Lorraine et atteignent le dernier carré. Photo CSVE

Ils l’ont fait ! Trois ans après la dernière demi-finale perdue face à Audun, Veymerange retrouve le dernier carré ! Bien en place face à des Amnévillois dominateurs, les Verts ont su maîtriser malgré tout leurs adversaires jusqu’au bout, se créant même quelques occasions dangereuses notamment en première période. Ils ont tenu bon durant 90 minutes et se sont finalement imposés 6 tirs au buts à 5, Gelebiowski stoppant la 6ème tentative des locaux juste avant que Falchi ne transforme le dernier tir Veymerangeois, qualifiant les Verts pour une nouvelle demi-finale qui se jouera au Buchel. Félicitations !

La pluie qui tombait sans discontinuer depuis le début de la matinée n’a finalement pas freiné les supporters des deux camps qui se sont rendus nombreux au stade municipal de la cité thermale pour suivre ce quart de finale de Coupe de Lorraine. Sorte de derby entre Verts Amnévillois, en rouge pour l’occasion, et Verts Veymerangeois, avec une place dans le dernier carré de l’épreuve régionale en jeu. Du côté de la vallée de l’Orne, on a fait de cette coupe une priorité car le championnat de DH est déjà joué. Coté banlieue Thionvilloise, cet objectif, qui n’en était pas un au départ, est finalement devenu de plus en plus attractif au fil des matchs et on a fini par se prendre au jeu, notamment après la victoire face à Jarville. Sur la pelouse de l’actuel 3ème de DH, ce sont les visiteurs qui entamaient le mieux la partie, avec deux grosses occasions à mettre à l’actif de Veymerange dans les 5 premières minutes. C’est d’abord Gentit qui envoyait une frappe puissante qui prenait la direction de la lucarne mais De Marco, le portier Amnévillois, faisait une parade de grande classe pour empêcher Veymerange d’ouvrir le score. Trois minutes plus tard, sur un corner Veymerangeois, De Marco était à nouveau décisif sur une frappe de Bombino à bout portant. Les hommes de David Fanzel relevaient vite la tête et se procuraient plusieurs occasions, notamment par Belameiri, mais Gelebiowski veillait au grain. Veymerange s’appliquait ensuite à ne pas prendre de but, subissant une nette domination des locaux qui butaient sur la meilleure défense de DHR. Comme à leur habitude, les Verts procédaient dès qu’ils le pouvaient par contre, en s’appuyant sur la vitesse du trio Guildorf/Marez/Porzi, mais le bloc défensif Amnévillois, solide lui-aussi, annihilait toute velléité offensive coté visiteur. La première période se terminait sur un score logique de 0 à 0 entre ces deux formations.

Au retour des vestiaires, Amnéville continuait à dominer globalement mais stérilement les débats. Les entraîneurs faisaient leurs premiers changements de chaque côté pour tenter de forcer la décision et injecter un peu de sang neuf. Gourier remplaçait Guildorf et Steinmetz entrait pour Da Cunha côté Veymerangeois mais il était de plus en plus difficile de se créer des situations intéressantes alors que les locaux monopolisaient le ballon. Ces derniers étaient moins fringants dans les 10 dernières minutes permettant aux joueurs du CS Veymerange de se créer quelques opportunités mais le portier local veillait au grain lui-aussi, les visiteurs manquant également de réalisme à la conclusion. La séance de tirs au but devenait alors inévitable pour les deux équipes qui allaient devoir jouer au jeu de la loterie pour se départager.

Des tirs au but qui furent d’une redoutable efficacité dans les deux camps en ce qui concerne les 10 premières tentatives puisque les 5 essais Amnévillois et les 5 essais Veymerangeois étaient tous transformés. C’est sur la 6ème tentative d’Amnéville que Gelebiowski fit basculer la rencontre en déviant enfin le cuir. Et derrière c’est Falchi, formé au CSOA, qui plein de sang froid mettait un terme à la partie en inscrivant le 6ème but Veymerangeois, synonyme de qualification en demi-finale. Félicitations à tous !

Photos de la rencontre:

PARTAGER