Pas de surprise à Veymerange où Amnéville, déjà d’attaque en CFA, a poursuivi sa route en Coupe de France. La différence de niveau était flagrante entre les deux équipes.
La différence de niveau se remarquait de suite tant les Amnévillois neutralisaient le ballon. Et après un premier essai infructueux, Marques se jouait de la vigilance de Granveaux et se présentait pour un face-à-face victorieux avec Bersweiler (0-1, 10e). Les Veymerangeois se reprenaient et Steinmetz inquiétait Abello sur une frappe en pivot au terme du premier quart d’heure de jeu. Les Amnévillois se présentaient sans cesse devant la cage de Bersweiler qui commençait à transpirer sur les essais de Bourgeois, Marques et Sahin. Les Veymerangeois étaient à la peine et ils s’en sortaient bien. Le ballon appartenait trop souvent aux visiteurs. Les occasions et les corners se multipliaient pour les Amnévillois et logiquement, sur un énième corner, Sahin, de la tête, donnait un avantage mérité à ses couleurs (0-2, 44e).
Le second acte était la représentation conforme du premier. Les Amnévillois, toujours maîtres de leur sujet, s’offraient une nouvelle percussion mais San Andres frappait sur le filet extérieur. Le duo Steinmetz-Fischer obligeait ensuite Abello à concéder le corner qui ne donnera rien. Les Veymerangeois, plus mordants, commençaient à se manifester régulièrement et rentraient dans la partie sans pour autant inquiéter leurs adversaires. Amnéville enfonçait le clou après une combinaison millimétrée entre Marques et Sahin. Menaï se retrouvait en bonne position pour une conclusion aisée. La fin était sans saveur tant les Amnévillois maintenaient leur emprise. Veymerange quittait la Coupe fier du parcours réussi.

VEYMERANGE – AMNÉVILLE : 0-3 (0-2)

230 entrées payantes. Arbitre : M. Schmitt (Metz). Buts pour : Amnéville : Marques (10 e), Sahin (44 e), Menaï (72 e).

VEYMERANGE : Bersweiler – Lenert, Mourton (Fischer 50e), Salier, Granveaux, Berardi – Da Cunha, Bombino, Marez (Gruhn 50e), Klopp (Porzi 80e), Steinmetz.

Pour Amnéville : Abello – Nocilla, San Andres, Natanelic (Culianez 75e), Martin, Mura (Sissoko 71e) – Steimetz, Yildiz, Marques (Menaï 60e), Bourgeois, Sahin.

Les réactions

Gérald Guezzi (entraîneur de Veymerange)
: « Nous sommes forcément déçus, nous avons encaissé le premier but trop vite. On voulait réaliser la surprise mais on est tombé sur la meilleure attaque de Lorraine. Tout en subissant, nous étions présents, je suis fier de mes joueurs. »

Pascal Carzaniga (entraîneur d’Amnéville)
: « Le match s’est déroulé normalement, il n’y a pas eu photo. Nous avons marqué rapidement et logiquement et on marque à nouveau sur un corner avant la pause. Notre impact physique a été plus important en seconde période ».

PARTAGER