C'est sans surprise que Marc Berardi a cédé sa place de dirigeant du CSVE à Sébastien Schiltz qui a travaillé de nombreuses années aux côtés du président démissionnaire.

Lors de son assemblée générale, le club sportif de Veymerange-Elange (CSVE) a fait le point sur la saison passée. Avec un effectif de 298 adhérents, trois équipes seniors, une équipe U19, U17, U15, U13, U11, 3 U9 et 62 débutants, le club se porte bien. C’est lors du passage de la parole aux adhérents que les questions ont fusé avec notamment l’augmentation de la cotisation et le taux des subventions accordées par la ville de Thionville.

Pour la première question, si l’interrogation était légitime, il a été rappelé que ce coût, si on le ramène au nombre de prestations organisées et à la participation aux équipements des joueurs, reste d’un niveau peu élevé comparativement à d’autres clubs. Par ailleurs, des aménagements existent pour s’acquitter de cette cotisation.

Du côté de la subvention municipale, Marcel Mathis, l’adjoint aux sports, a tenu à préciser qu’un groupe de réflexion travaillait sur la place du football à Thionville et que des décisions seraient prises par la commission des sports pour faire force propositions en conseil municipal. Un hommage tout particulier a été rendu à Marc Berardi suite à son annonce de quitter la présidence. Ce dernier n’attendant rien en retour, a remercié l’assistance et rappelé qu’il serait toujours là dans le besoin.

Élection du comité

Après cette assemblée générale et la démission de Marc Berardi, le comité s’est réuni pour élire les membres du bureau. Tout naturellement, après une succession bien préparée, Sébastien Schiltz est devenu le nouveau président du CSVE. Il est secondé à la vice-présidence par René Rosiak. Christian Savener épaulé par Messaade Vaissiere prennent en charge les finances et Christine Regneri occupe le poste de secrétaire générale, accompagnée par Ghania Boucheraki et Renée Klein. Les assesseurs se partageront le travail au sein des commissions fêtes, technique et sportive, jeunes. Interrogé sur ses premières actions, Sébastien Schiltz a confié : « Rien ne va vraiment changer. Nous allons suivre la voie tracée par l’ancien président, toujours axée sur la jeunesse. Tout faire pour maintenir les équipes au niveau de la ligue. Travailler avec la commission de fêtes pour que le club puisse fonctionner et acheter du matériel de meilleure qualité. » Au niveau des jeunes, il a formulé le souhait, dans le cadre d’un projet éducatif, de travailler sur un projet collectif mettant en avant les valeurs d’un esprit de club. À ce propos, il a lancé un appel au recrutement d’un éducateur pour l’équipe U11.

Pour toute information concernant la vie du club : http://www.csve.fr/

PARTAGER