Untitled-1

C’était l’objectif principal de l’équipe C cette saison.. Chercher la decima.. autrement dit le dixième titre. Chose faite avec panache. Bravo messieurs !

Sur les 10 derniers titres dispensés en quatrième série du matin, 9 consécutifs sont allés à Veym’ et 1 au Thionville FC la saison dernière. Surpris dans cette tentative de 10 titres consécutifs, Veym’ comptait bien cette année pouvoir accrocher ce dixième titre. Depuis le début de la saison, cette équipe a joué ce titre en sachant une chose… pour être champion il faut au maximum sur la saison ne perdre qu’une seule fois, soit afficher au pire 15 victoires et un nul ou 15 victoires et une défaite. C’est chose faite, avec 15 victoires et une défaite incluant 84 buts pour et 10 contre (dont 5 pour moi en un match contre Thionville FC au match aller :). Exempt du dernier match, les verts ne peuvent plus être rattrapés en tête et peuvent fêter au Bureau ce nouveau titre.

Le tirage au sort du championnat à lui aussi bien fait les choses pour garder le suspens intact de ce championnat en offrant pour la dernière journée un match entre le premier et le second aux coudes à coudes. Score final, 3-0 sur un triplé de Loris dont 2 buts inscrits dans les 20 premières minutes. Un beau score pour offrir à la fin de ce match une sardine et un bénano enflammés. Espérons que cela donnera des idées à d’autres équipes du club encore en course pour des titres cette saison.

Pour ce match, saluons la performance de l’ensemble des joueurs, en étendant à tous ceux qui ont joué le dimanche matin tôt avec cette équipe. Remercions aussi l’arbitre pour sa prestation car il n’est jamais simple d’arbitrer un match de championnat qui décide du titre sur la dernière journée. Un match facile à arbitrer ne peut l’être que si les deux adversaires jouent le jeu, un remerciement donc aux joueurs du Thionville FC aussi. J’ai écrit « ..jouent le jeu.. », car finalement c’est bien de cela dont il s’agit. De jeu. Dans une division ou pratiquement personne ne cherche à monter mais juste à se faire plaisir (11 titres mais pas de montée), c’est le principal de ce qui doit être gardé à l’esprit. La fête, l’amusement, l’effort, le plaisir de se retrouver, les champs d’après match et les croissants d’avant-match. C’est bien cela le vrai sens du mot football qu’il faut garder en tête, même au pris de gros efforts sur soi parfois. Mais lorsque cet effort est fait et qu’il est récompensé, cela n’en est que plus appréciable.

J’aimerais aussi adresser une pensée aux autres équipes de cette division. Il n’est pas toujours simple d’avoir 11 joueurs tôt le dimanche matin. Parfois certains se présentent à 8, mais ils font toujours l’effort de venir. Bravo à vous messieurs, et particulièrement à Bertrange car prendre plus de 30 buts en 2 matchs consécutifs et toujours être présents… cela mérite le respect.

Si vous vous baladez sur la toile du côté de FaceBook, nul doute que vous trouverez la vidéo de la fin de match. Parce que ces moments se vivent et se partagent. Comme autant d’histoires que la bande à Chacha pourra raconter. Comme autant d’histoire que Chacha pourra raconter le samedi matin aux lutins qu’il encadre. Parce qu’une passion cela se transmet… et dans le peuple vert, seule la passion est belle. Certains chercheront peut être à me faire croire le contraire. Soit, si vous voulez perdre votre fin de dimanche ensoleillé. Moi je préfère regarder ces sourires autour d’une table de fête, fête qui va encore se prolonger tardivement. Comme il est de tradition dans un certain village d’irréductibles joueurs gaulois.

Bravo messieurs pour ce titre du dimanche matin et rendez-vous pour l’année prochaine… 10 c’est bien… mais 11 est un palindrome (il peut se lire dans les deux sens et donne toujours le même chiffre). Ça se tente, non ?