Les Verts ont pris leur revanche du match aller dans lequel les hommes d'Alain Rigole s'étaient imposés dans un match riche en buts (4-3). Photo RL
Les Verts ont pris leur revanche du match aller dans lequel les hommes d’Alain Rigole s’étaient imposés dans un match riche en buts (4-3). Photo RL

JARVILLE – VEYMERANGE: 2-3. Jarville a bien marqué plus de buts que son adversaire, mais pas dans le bon but… Si bien qu’avec cette victoire, la neuvième de la saison, les Veymerangeois pointent en milieu de tableau, à seulement deux points de la quatrième place, tenue par… Jarville.

Les angoisses de sortie d’hiver des joueurs de Gaëtan Lénert, huit défaites de rang et les yeux fixés dans le rétroviseur, sont bien loin désormais. Contre son camp, Veymerange s’y attelait également, avec Chiarello, en pleine course vers son but, lequel renvoyait malencontreusement une frappe repoussée par son gardien Bersweiler (1-0, 24e). L’égalisation ne devait par contre rien à personne. Porzi accrochait en effet la lucarne d’une magnifique reprise de volée (1-1, 58e).

À l’orée du dernier quart d’heure, Amiche déviait, lui, de la tête, dans la cage Jarvilloise (1-2, 75e). Dans la foulée, Rigole, lobait Bersweiler. La barre suppléait le gardien mosellan (76e). Remetter, pour les locaux, concluait victorieusement un joli mouvement collectif (2-2, 81e). Mais Heinrich, son partenaire avant-centre, venu traîner dans la surface, déviait de nouveau dans un but. Le sien ! (2-3, 85e). Le troisième du genre de la rencontre. Un petit record de maladresses qui fait néanmoins bien le bonheur des Veymerangeois.

Le match:

JARVILLE – VEYMERANGE : 2-3 (1-0)

Stade de Montaigu. Environ 80 spectateurs. Arbitre: M. Korbas. Buts pour Jarville: Chiarello (24e csc), Remetter (81e); pour Veymerange: Porzi (58e), Amiche (75e csc), Heinrich (85e csc). Avertissements à Jarville: Dintrich (90e); à Veymerange: Warnier (90e).

Les équipes:

JARVILLE: Hollard – Ferraro, Lherbier, Amiche, Bakkass (Heinrich, 64e) – Paul (Nicolas, 72e ), Remetter – Dintrich, Tourga, Naco (Bouzenade, 58e) – Rigole.

VEYMERANGE: Bersweiler – Bombino (Margouet, 76e), Warnier, Peverini, Gentit – Chiarello, Colantonio – Pompermeier, Pisu (Lénert, 90e +1), Porzi – Gonzalez.

L’essentiel de la 24ème journée:

À deux journées de la fin, Pagny s’est adjugé le titre de champion de Lorraine. Un titre historique pour le club meurthe-et-mosellan qui vient récompenser une saison exceptionnelle. Les hommes de Romuald Giamberini évolueront en CFA2 la saison prochaine.

Cinq joueurs ont vu rouge au cours de cette 24ème journée… Et deux équipes ont terminé leur rencontre à neuf ! Si Verdun est tout de même parvenu à s’imposer face à Saint-Avold (3-2), les deux exclusions Lunévilloises ont pesé lourd dans la balance dans un match décisif pour le titre face à Pagny.

Cinq buts dont trois « contre son camp ». C’est le bilan du match Jarville – Veymerange: malgré un « csc » les Mosellans se sont tout de même imposés.