Mathieu Kiffert et ses partenaires ont attendu après la pause pour parfaire leur exploit. Photo RL
Mathieu Kiffert et ses partenaires ont attendu après la pause pour parfaire leur exploit. Photo RL

Les Verts Thionvillois ont réussi l’exploit d’éliminer logiquement Jarville (CFA2). Les Meurthe-et-Mosellans se sont fait surprendre en fin de match par une équipe Mosellane qui vise la montée en DH.

Veymerange qui dispute la montée dans son groupe de DHR, a signé l’exploit de ce 16ème de finale, se remboursant enfin d’une très sévère élimination en demi-finale de la même coupe en 2006.

Solides dans les zones, ne cédant pas un pouce de terrain à un adversaire qui s’était présenté diminué « mais ce n’est pas une excuse », a déclaré après la rencontre Alain Rigole, l’entraîneur de Jarville, dominant les airs, les Verts de Christophe Granveaux allaient s’octroyer les meilleures occasions, portant le danger rapidement sur le but de Vigneron inquiété sérieusement aux 7e et 12e minutes par Colantonio puis Tardivon.

Jarville tenait sans beaucoup entreprendre. Et les deux formations allaient obtenir, tour à tour, deux grosses occasions, chacune. À la 37e minute, Rigole dans l’axe, délivrait un coup-franc dont il a le secret mais qui échouait sur le poteau droit de Bersweiler. À la 41e minute, un autre coup-franc, de Steinmetz, cette fois, trouvait la tête de Bombino. Le poteau gauche sauvait les Meurthe-et-Mosellans.

Après la pause, Alain Rigole redistribuait les cartes en faisant monter au front son fils Antony et en replaçant l’excellent Sehili en meneur de jeu. Veymerange mettait alors du temps à trouver la parade.

L’égalisation manquée en fin de match

Pourtant les locaux, sur un joli contre enclenché par Bombino sur le côté gauche, surprenaient Jarville. Le joueur de Veymerange perçait, en puissance, et trouvait au centre l’éternel Steinmetz pour un but de toute beauté (1-0, 51′). Mais dans la minute suivante, Sehili décochait une frappe maîtresse qui défrisait la lucarne de Bersweiler (1-1, 52′). Tout était à refaire.

La partie était tendue, toujours à l’initiative des Veymerangeois qui s’offraient les meilleures occasions, notamment sur des coups de tête de Tardivon (60′ et 70′). Porzi avait, lui aussi, failli trouver l’ouverture mais Souyadi avait miraculeusement sauvé sur sa ligne.

De Jarville, on voyait peu si ce n’est une belle reprise de volée au deuxième poteau de Rigole sur un corner (67′). On filait alors vers les tirs au but quand Colantonio surprenait justement Vigneron sur un nouveau coup-franc de Kiffert (2-1, 82′). Le KO pour les visiteurs qui allaient avoir, au bout du match, une occasion d’égalisation, sauvée in extremis par l’impeccable Tardivon.

Stade du Buchel. Arbitre: M. Zanga. Buts: pour Veymerange: Steinmetz (51e), Colantonio (82e); pour Jarville: Sehili (52e).

Photos de la rencontre: