Porzi et Veymerange ont retrouvé le chemin des filets. Mais, attention, Godbrange vient pour faire mal. Photo RL

Veymerange à domicile, Fameck et Uckange à l’extérieur seront en grand danger face à Godbrange, Villerupt et Plantières. Yutz côté US aura tout à gagner face à Koenigsmacker. Présentation des chocs et des cotes.

Il y a ceux qui ont tout à perdre. Et ceux qui ont tout à gagner. Hayange, par exemple, est favori à 9 contre 1 face à une équipe Longuyonnaise en plein marasme. Thionville dont l’équipe réserve a partagé les points avec Ennery, devrait s’en sortir au mieux (cote 9 contre 1). Cattenom qui se rend à Mondelange, bourreau des Yussois du FC au tour précédent, sera forcément en difficulté sur le terrain d’une équipe qui déçoit peu (cote 7 contre 3).

Ensuite, il y a la grosse cote, celle de l’US Yutz qui accueille Koenigsmacker. Les Jaune et Noir de Morad Gueciueur confirment, cette saison encore, leur montée en puissance et la relance d’un club sur lequel veille le jeune président Lounes Chernouh. Deuxième de leur groupe de D2 derrière Clouange, ces Yussois-là ont sorti Rettel (D1) 2-1, Bouzonville (D1) 3-1 et Longwy (PH), à Longwy 5-3 ! Un bel exploit qui atteste du niveau de l’équipe. « Bien sûr, on ne sera pas favori face à Kœnigsmacker, une équipe physique que nous avons observée à Uckange, mais la Coupe est faite pour les exploits et on attend ça », dit le coach qui devrait aligner: Moritz, Gueciueur ou Menad, Houpert ou Mansouri, Guerab, Bouraoui, Maziz, Streit, Gamih Saïd, Boukhari, Doubia, Fidel, Benzaïd. « Malheureusement, on aura quelques absents mais on fera avec », reprend le coach. Les autres rencontres seront serrées comme un certain Hettange-Saulnes. Cette saison, Hettange a déjà sorti Audun en Coupe de France, une DHR, alors pourquoi pas une PH de bas de tableau en Coupe de Lorraine ? Pour cette rencontre, Kosinski sera privé de Tedesco et Nicolas mais verra revenir Brenneur et Guijarro. Fameck à Villerupt et Uckange à Plantières seront attendus. Les Fameckois joueront sans P.-Y. Thiébaut, leur capitaine et régulateur, sans Roncari, blessé, sans El Adib, suspendu. Max Thiébaut revient ainsi que Boutouatout. Uckange, qui a connu le meilleur la saison passée, n’aura plus droit à l’effet de surprise.

Veymerange tombe sur un os, Godbrange, une sorte de clone. Un piège parfait pour une équipe dont la Coupe a toujours été le moteur

Il reste Veymerange en plein renouveau, Veym’ qui a retrouvé son style et ses buteurs, Porzi, Marez et Steinmetz, ajouté encore la patte de Gonzalez, mais qui va trouver en face son clone avec Godbrange, une formation de D1 du Pays-Haut ravageuse, invaincue en championnat dont le goal-average 26 pour 8 est impressionnant et qui a passé cinq tours en Coupe de France avec une victoire marquante sur Villerupt. Ça calme.

Villerupt/Thil (PH)-Fameck (DHR) et Veymerange (DHR)-Godbrange (1D), l’analyse

Place au 5e tour de la coupe de Lorraine ce week-end pour Villerupt/Thil et Godbrange. Et deux gros morceaux à digérer pour nos deux représentants avec les pensionnaires de DHR, Fameck et Veymerange. La venue au stade Delaune de Fameck sera l’occasion pour les joueurs de Roland Ciro: « Cela va nous permettre de nous tester face à une équipe habituée à évoluer à l’étage supérieur. C’est une rencontre qui va être intéressante à plus d’un titre ». Pour ce rendez-vous, l’entraîneur des Jaune et Bleu pourra compter sur la totalité de son effectif avec le retour de Yohan Raess qui a purgé son match de suspension, le week-end dernier, à Piennes.

Plus délicat sera le déplacement des joueurs de Marc Zimmer à Veymerange. Mais chez les Rouge et Bleu du CS Godbrange on y croit: « On n’a rien à perdre, on va y aller pour créer l’exploit. Pour l’instant, on a rempli notre contrat en championnat, la coupe c’est du bonus », note le technicien Godbrangeois. Pour ce déplacement en Moselle, le groupe sera au complet à l’exception de Théo Hamouche suspendu.

PARTAGER