Christophe Granveaux, le libéro, sera de retour pour faire face à Amnéville. L’ancien présente la jeune garde et montre la muraille.

Le Chris sera donc de retour. Prêchant d’exemple. Une fracture d’un métacarpe l’avait trop longtemps éloigné de la défense un peu verte des Verts de Veymerange. Au 4ème tour, face à Fameck, on l’avait entendu replacer les minots. Dimanche, il hâtera sa rentrée en l’absence de Pezin, touché au menisque, et de Tardivon, en vacances. Granveaux parle d’abord en expert de l’adversaire. « Amnéville, on ne pouvait pas tomber plus mal. Ils sont en pleine bourre et devant, ils ne font pas semblant. Avec Marques qui va vite, Sahin et Menai qui l’entourent et Steimetz qui approvisionne, on ne va pas rigoler ». Alors, avec Gérald Ghezzi, son entraîneur, l’ancien a planché sur le problème défensif. Où mettre Bombino, la sentinelle la plus rapide ? Que faire de Lenert habitué au côté droit de la défense ? Et comment Renaud Berardi et Quentin Salier s’en tireront-ils avec leurs 18 ans face à des joueurs confirmés de CFA ? Autant de questions et quelques réponses. « J’ai confiance dans la jeune troupe. Commençons par Salier. A 17 ans, il a tout ou presque. Sa marge de progression est dans sa relance. Il est costaud, excellent au marquage, bon en l’air et surtout très attentif. Il a été formé à Thionville. Il lui reste à engranger de l’expérience. Renaud Berardi, c’est son père. Grand, peu impressionnable, il peut jouer partout derrière. Au marquage comme au poste de libéro, en milieu récupérateur comme dans le couloir. Il a joué à Amnéville en 18. Il aura à coeur de leur montrer qu’ils ont eu tort de le laisser s’en aller. Lui, son seul problème, c’est sa concentration. De temps en temps, il s’oublie. Il perd son calme. Mais quel potentiel ! » De Lenert, 21 ans, l’arrière-droit, le libéro dira: « Lui aussi a des sautes de concentration et quelques problèmes de replacement, mais techniquement, il est propre. Lui aussi est passé par Amnéville après avoir connu Metzervisse puis Magny. Un peu plus de discipline tactique et il sera prêt ». Il reste à définir les postes et à désigner les adversaires. Une chose est sûre, les enfants de la famille vont répondre présent.

CS VEYMERANGE (DHR) – CSO AMNEVILLE (CFA)
5ème Tour de la Coupe de la France
Stade du Buchel, dimanche 18/10, 15H
Prix des places: 5 € – En vente à l’entrée du stade le jour-même

VENEZ NOMBREUX ENCOURAGER LES VERTS !

PARTAGER