Les Veymerangeois sont allés chercher un nul inespéré chez des Lunévillois toujours en course pour la montée en CFA2. Photo archives CSVE
Les Veymerangeois sont allés chercher un nul inespéré chez des Lunévillois toujours en course pour la montée en CFA2. Photo archives CSVE

LUNEVILLE – VEYMERANGE: 0-0. En match avancé de la dix-huitième journée de DH, le FC Lunéville recevait le CS Veymerange. Les hommes d’Eric Braun sont complètement passés à côté de leur première période et se voient obliger de partager les points (0-0).

Parfaitement organisés et solidaires, les joueurs de Christophe Granveaux ont glané un point précieux chez l’un des cadors du championnat, lequel peine toujours en terme de réalisme. Tout de suite dans le vif du sujet, Veymerange surprenait son adversaire en le pressant très haut dès les premières secondes… Bracco en force, à dix mètres côté droit, aurait ouvert le score sans une parade décisive de Meyer (4e). Ce fut ensuite au tour de Steinmetz, après un contre sur le dernier défenseur local de mettre Meyer en danger: ce dernier, véloce sur ses appuis, sauvait les meubles (20e).

Pas inquiétés dans le jeu, Tardivon et ses partenaires étaient tout près de céder sur coup franc. Anthony Goncalves envoyait en effet un ballon plongeant et tendu devant le but. Auteur d’un arrêt réflexe étonnant, Bersweiler déviait sur sa transversale une trajectoire légèrement modifiée de la tête par Etamé. Chanceux également, le gardien Mosellan saisissait le précieux ballon qui traînait au pied de son poteau (29e).

Un exploit mérité

Les Veymerangeois développaient du jeu. Porzi, qui échappait à la défense centrale Lunévilloise, s’en allait défier Meyer, mais échouait (36e) ! Eric Braun, bien sûr, haussait le ton à la pause et ses joueurs le suivaient dans leur niveau de jeu. Le premier tir local arrivait finalement à la 62e minute: Zoyem tentait sa chance et le ballon terminait dans les bras de Bersweiler. Même si le bloc équipe de Veymerange restait toujours compact, celui-ci reculait au fil des minutes. Caron, de la tête sur un centre de Zoyem, trouvait le haut de la transversale (71e). Ce fut au tour de Goncalves de percuter l’angle d’une superbe demi-volée (88e). Malgré six minutes de fin de jeu interminables, Veymerange tenait et méritait son exploit.

Article de Foot54

Toujours dans la course pour la montée en CFA2, le FC Lunéville, deuxième à trois longueurs du leader Forbachois, recevait le CS Veymerange pour le compte de la dix-huitième journée. C’était déjà face à cette formation Mosellane que les hommes d’Eric Braun avaient remporté la Coupe de Lorraine l’an passé. Les Lunévillois savaient donc que la partie ne serait pas facile face à un adversaire coriace. Pour espérer retrouver le niveau national (CFA2), Sébastien Raymond et ses coéquipiers se devaient donc de l’emporter à domicile. Néanmoins, la première période étaient totalement à l’avantage des Mosellans. Les Veymerangeois se procuraient deux face à face, mais Jimmy Meyer remportait ces deux duels (15e, 30e). Juste avant la pause, après un cafouillage, Akpoué voyait sa frappe s’échouer sur les montants.

Une mauvaise opération

Au retour des vestiaires, le FC Lunéville revenait avec de biens meilleures intentions mais perdait rapidement sur blessure, Sébastien Raymond. Les Meurthe-et-mosellans avaient le monopole du ballon, sans pour autant parvenir à être dangereux. Seul Anthony Goncalves faisait trembler la défense adverse en trouvant à son tour les montants. Les attaquants Lunévillois tombaient alors sur un portier Veymerangeois en grande forme, qui s’interposait sur de nombreuses sorties aériennes. En toute fin de rencontre, Pileggi avait l’occasion d’offrir la victoire aux siens. Une nouvelle fois sa frappe finissait sa course sur les montants adverses.

Après les victoires respectives de l’US Forbach et du RS Magny ce soir, les Lunévillois se retrouvent désormais à cinq longueurs du leader forbachois et font la mauvaise opération du week-end. En attendant les rencontres de Jarville JF et l’AS Pagny-sur-Moselle demain, les deux autres prétendants à la montée…

Le match:

LUNÉVILLE – VEYMERANGE : 0-0

Stade des frères Heckler (synthétique). Arbitre : M. Ustaritz. Avertissements à Lunéville: Etamé (83e), à Veymerange: Lénert (86e), Steinmetz (80e).

Les équipes:

LUNÉVILLE: Meyer, Pileggi, Zoyem (Bernard, 80e), Raymond (André, 53e), Disse, Caron, Alan Goncalves, Anthony Goncalves, Etamé, Traoré (Mudungo, 70e).

VEYMERANGE: Bersweiler, Gentit, Bombino, Tardivon, Kiffert, Da Cunha, Bracco, Chiarello, Porzi (Guildorf, 71e), Lénert, Steinmetz (Falchi, 90e).

Les réactions:

Eric Braun, entraîneur de Lunéville: « Tant qu’on ne sera pas réaliste, il nous sera difficile de gagner des matches. Ce sont deux points de perdus ».

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « J’ai un super groupe qui se battra jusqu’au bout pour sauver sa place. Nous aurions pu mener à la pause. Notre fin de match est plus délicate, mais sur l’ensemble je pense que le nul est mérité ».

Julien André (défenseur de Lunéville): « C’est un très mauvais résultat. On restait pourtant sur un très bon match contre Magny. C’est un gros coup d’arrêt. Veymerange a même eu l’occasion de l’emporter, mais Jimmy Meyer a remporté deux face à face. On est complètement passé à coté de notre première période. Il y avait un manque d’engagement, d’envie. Un manque présent dans tous les domaines. Après la pause, on est revenu avec de meilleures intentions. On a alors vu une attaque-défense. Nous avons touché à trois reprises les montants sans parvenir à trouver la faille. Nous sommes logiquement très déçus du résultat. De plus, Forbach l’a emporté et a fait le trou. Ce n’est pas fini, mais désormais nous n’avons plus le choix. Il va falloir l’emporter la semaine prochaine contre Blénod. »

L’essentiel de la 18ème journée:

La plus petite des marges mais la victoire au final. Forbach reste un solide leader. Sur leur pelouse, les Forbachois ont pris le dessus sur l’APM Metz (1-0) et conforté leur place en haut du classement.

Magny, de son côté, reste en chasse avec une neuvième victoire acquise face à la réserve d’Amnéville (2-0).

En bas de classement, Blénod en déplacement dans les Vosges à Épinal , a failli ramener un point (1-0).

PARTAGER