Porzi vient de porter l’estocade. Veymerange a déroulé et logiquement crucifié Rémeling 4-0. Photo RL

Même pas peur. Veymerange a fait plaisir à son coach Granveaux en dominant Rémeling 4-0 ! Thionville a fait le métier face à Woippy (6-2). Les surprises viennent de Yutz, perdant (le FC) et gagnant (l’US).

La Coupe, c’est toujours un plus. Se qualifier rassure, conforte. Permet, par exemple, de marquer des buts. C’est le cas des Verts de Veymerange (DHR), muets en championnat, prolixes en Coupe. Avec six buts face à Volstroff (D1), au tour précédent, quatre encore, dimanche, à Rémeling (PHR). « On a bien résisté une demi-heure, et puis, on encaisse deux buts coup sur coup avant la pause qui nous sortent du match », dit Thierry Him, l’entraîneur, déçu. « On joue un match sérieux d’entrée, et on brise leur résistance par un tir de loin de Marez qui change la donne », dit Christophe Granveaux, l’entraîneur de Veymerange, l’enfant de Rémeling. Marez s’est rassuré avec un doublé, Porzi et Steinmetz ont complété le tableau d’affichage.

A Yutz, on gagne. On perd. Les Bleus de Deza (DHR) n’en feront pas un fromage. Ils sont éliminés aux tirs au but: 4-3 après avoir mené dans la séance, mené 1-0 dans la partie (Junger) puis dû courir après la marque avant d’égaliser par le néo-Bleu Amrani. « J’avais fait tourner, mis des joueurs au repos (Cardone, Ouahtout, Planel, Mahboubi, Letta), dit Deza. On a eu des absences, un fin de première mi-temps difficile, une entame de seconde compliquée. Eux réussissent un but sur corner, un autre sur un exploit. Je ne vais pas pleurer, mais c’est toujours embêtant pour la confiance de perdre un match ». Les Yussois qui chantent, sont ceux d’Haute-Yutz (D2) qui sont allés s’imposer 3-5 à Longwy, chez les promotionnaires. Morad Guecioueur peut être fier de ses joueurs.

Thionvillle (DHR) a souffert une mi-temps face à Woippy (D1) qui a même mené 1-2. « On a manqué d’application, mais nous avons renversé la tendance après la pause », dit Sébastien Sagrafena, l’un des coaches, satisfait de la rentrée du capitaine Dorian Libert et de l’efficacité du buteur Idir Batouche, auteur d’un doublé.

Fameck (DHR) a lutté une mi-temps (0-0) face à Avril (D2) avant de s’ouvrir la porte de la qualification (3-1) par Texeira, Kévin Maameri et El Amiri.

Quant à Bure (D1), il a frisé l’exploit (2-2), perdant aux tirs au but 5-6 face à Hettange (PHR). « On mène deux fois au score, dit Yves Brier, à 1-0, (Khidouche) et 2-1 (Mansouri) et on concède l’égalisation au bout de la rencontre sur un pénalty disons discutable. C’est frustrant ». De son côté, Cattenom aura mis une mi-temps à prendre la mesure (3-0) de Vœlfling (D2) grâce à des buts de Caron, Zordan et Bournon.

PARTAGER