Les deux équipes en présence, toutes deux vaincues le week-end dernier, avaient comme objectif de ne pas perdre et conforter leur position en milieu de tableau.

Il faudra attendre vingt bonnes minutes pour observer les premières véritables occasions. Un centre de l’Audunois Gomez est repris de la tête par Kehal, sans danger pour Bersweiler. La réaction de « Veym » est immédiate, Guildorf tente sa chance d’un geste acrobatique, mais en vain.

À la 26e minute, sur un coup franc Audunois, Da Rocha, dans la mêlée, ouvre la marque. Audun, plus mordant, monopolise le ballon mais, alors que l’adversaire souffre, pêche à l’approche de la cage adverse n’inquiétant pas la défense de Berardi. À la 43e minute, Veymerange desserre l’étreinte. Sur corner, Tardivon égalise et quelques secondes plus tard Porzi part à la limite du hors-jeu et face à Geltz, le gardien local, manque même le KO.

Baisse de régime

À la reprise les « Canaris », à l’énergie, récupèrent tous les ballons mais sans se créer de véritables occasions et peu à peu, baissent de régime. Les vingt dernières minutes sont alors pour les gars de Granveaux et c’est au tour de la défense de Belardi de souffrir. À la 80e minute, Geltz, à nouveau seul face à Porzi, gagne son deuxième duel et permet ainsi à son équipe de conserver le point du résultat nul.

AUDUN – VEYMERANGE: 1-1 (1-1)
Stade Pierre-Fauchère. Arbitre: M. Bouallag. 50 spectateurs. But pour Audun: Da Rocha (26e), pour Veymerange: Tardivon (43e).

Les réactions:

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « J’ai apprécié la prestation de mes joueurs. Quelques regrets tout de même: la sortie de Guildorf sur blessure et les occasions manquées qui nous auraient donné les trois points ».

Brahim Bouglime, entraîneur d’Audun-le-Tiche: « Devant des joueurs expérimentés et talentueux, nos jeunes ont fait preuve de courage. Nous avons obtenu un point très précieux et encourageant dans cette période d’apprentissage ».

PARTAGER