Gentit et Colantonio à la lutte avec le Rombasien Abdelli. Photo CSVE
Gentit et Colantonio à la lutte avec le Rombasien Abdelli. Photo CSVE

D’entrée, les Veymerangeois prenaient les débats à leur compte et se créaient deux occasions sans résultat par Gourier et Steinmetz avant de conclure une première fois. Porzi, de la tête, exploitait à merveille le centre en retrait de Peverini (1-0, 11e). Les locaux reculaient ensuite et laissaient les visiteurs s’exprimer un peu plus jusqu’à la demi-heure de jeu. Detwiller, puis Labiod, inquiétaient le portier Bersweiler mais, dans les deux cas, ce dernier sortait vainqueur des duels respectifs. Jusqu’à la pause, le jeu s’équilibrait.

Au retour des vestiaires, Rombas avait décidé de s’engager dans un jeu très offensif. Yousfi échouait de justesse devant Bersweiler, tout comme Merdjett. Veymerange subissait et devait son salut à la charnière centrale TardivonBerardi. Ces deux-là tenaient la baraque à bout portant. Rombas n’y arrivait toujours pas et, sur contre, les Veymerangeois allaient tardivement asseoir leur victoire. Cherfaoui fixait le portier visiteur Petit avant de décaler Bombino, qui n’avait aucune peine à pousser le ballon au fond des filets (2-0, 90e).

Les réactions

Christophe Granveaux, entraîneur de Veymerange: « Nous avons obtenu une belle victoire collective. C’est de bon augure avant la venue de Jarville, mercredi soir (18 h 30 au Stade du Buchel) pour le compte de la Coupe de Lorraine ».

Le match

VEYMERANGE – ROMBAS : 2-0 (1-0)

Stade du Buchel. Arbitre: M. De Carli. Buts pour Veymerange : Porzi (7e), Bombino (90e).

L’essentiel de la 18ème journée

En concédant le point du match nul sur le terrain de Forbach B, Farébersviller a laissé le soin à Hagondange (vainqueur à Audun, 0-2) et à Veymerange (victoire sur Rombas, 2-0) de recoller au classement. Avec un match joué en plus, le leader ne possède désormais qu’un point d’avance sur ses deux rivaux.

Soucht, la lanterne rouge, a une nouvelle fois sombré. Défait 5-0 hier à Thionville, Soucht a encaissé plus de 50 buts depuis le début de la saison.

Les premiers pas d’Alain Gruhn aux commandes d’Homécourt n’ont pas été des plus aisés. Une défaite à domicile sur de solides Fameckois (1-3) et voilà les Meurthe-et-Mosellans de plus en plus sous pression.