Il ne fallait pas être en retard dans cette rencontre entre Veymerange et Rombas où Porzi a inscrit son 8ème but de la saison dès la 7ème minute. Photo CSVE
Il ne fallait pas être en retard dans cette rencontre entre Veymerange et Rombas où Porzi a inscrit son 8ème but de la saison dès la 7ème minute. Photo CSVE

Une victoire et ça repart ! Après deux nuls et même une défaite surprise la semaine passée chez la lanterne rouge du championnat, Veymerange a repris aujourd’hui sa marche en avant dans la course au titre en disposant de Rombas sur le score de deux buts à zéro. Une victoire engrangée ô combien importante quand on sait que le leader, l’US Farébersviller, a été accroché sur le terrain de Forbach B (1-1) pendant que Hagondange s’imposait à Audun (0-2). La lutte continue donc entre ces 3 équipes alors que la dernière ligne droite approche à grands pas. Le 28 avril prochain, Veymerangeois et Hagondangeois auront l’occasion de prendre les devants en jouant chacun un match en retard. Mais ce sera compliqué pour les Verts qui se déplaceront chez le mal-classé Homécourt tandis qu’Hagondange ira défier Fameck. Dans tous les cas, la lutte s’annonce serrée et acharnée jusqu’au bout.

Aujourd’hui, les Verts ont enfin retrouvé de la consistance, du moins sur le papier, en enregistrant les retours de Tardivon, Bombino, Cherfaoui, Marez et Guildorf. En revanche, pour palier à l’absence au milieu de terrain de Lauzière (suspendu), Christophe Granveaux avait décidé de faire confiance à Peverini, auteur pour le coup d’une prestation solide. Et les choses commençaient plutôt bien pour les Verts qui ouvraient la marque dès la 7ème minute. Sur un coup-franc bien frappé de Peverini, Porzi trompait le portier Rombasien de la tête. Dès lors s’engageait une domination des hommes de Youcef Bettahar, du moins au niveau de la possession de balle, mais une domination qui restait purement stérile. Les visiteurs faisaient bien tourner le ballon effectivement, mais éprouvaient les pires difficultés à inquiéter la meilleure défense de Ligue de Lorraine toutes divisions confondues. Ils n’inquiétèrent finalement Bersweiler uniquement sur une frappe tendue bien boxée par le portier Veymerangeois. A la demie-heure de jeu, les coéquipiers de Berardi appuyaient sur l’accélérateur, notamment grâce à la doublette Porzi/Gourier. Ce dernier se procurait d’ailleurs une belle occasion quand se frappe effleurait l’équerre de Petit. Pas plus de réussite quelques minutes plus tard son tir passait au dessus du but après un centre de Porzi.

En seconde période, on retrouvait un peu les mêmes ingrédients, à savoir des Rombasiens maîtres de la possession de balle face à des Veymerangeois jouant les contres à 100 à l’heure. Les minutes s’engrainaient mais aucune des deux équipes ne parvenaient à faire trmebler les filets, mêmes si les occasions les plus dangereuses étaient clairement à mettre à l’actif des protégés du Président Berardi. Les deux équipes se faisaient plus pressantes dans le dernier quart d’heure, avec des Verts cherchant à se mettre définitivement à l’abri opposés à des visiteurs en quête de l’égalisation. Les Rombasiens se découvraient nettement en fin de partie, permettant aux Veymerangeois de placer des offensives dangereuses. Sur l’une d’elles, Guildorf combinait bien avec Cherfaoui qui décalait astucieusement pour Porzi mais ce dernier ne trouvait pas le cadre, seul face à Petit (86e). C’est n’était que partie remise puisque trois minutes plus tard, les pensionnaires du stade du Buchel clôturaient définitivement la marque quand Porzi trouvait une nouvelle fois Cherfaoui avant que ce dernier ne serve Bombino sur un plateau pour le 2 à 0 (90e).

Un résultat qui met les Veymerangeois dans de bonnes dispositions avant la réception attendue de Jarville ce mercredi (18H30) dans le cadre des 16èmes de finale de Coupe de Lorraine. Si le championnat reste la priorité absolue des Verts avec encore 5 rencontres à disputer, la venue au Buchel de la formation d’Alain Rigole revêt une saveur particulière pour le CS Veymerange. On se souvient qu’en 2006/2007, les Veymerangeois, alors en PHR, avaient tenu tête à la formation de CFA2 en demi-finale de Coupe de Lorraine, ne s’inclinant qu’aux tirs au but après un score de parité (1-1, TAB 4-5).

A noter également que l’équipe B a enregistré sa première victoire en championnat depuis le 25 novembre dernier après avoir enchaîné trois défaites et deux nuls, les hommes de Patrick Schiebel s’imposant 2-1 au Buchel contre Moulins-les-Metz. Bouret avait ouvert le score avant que Benetazzo ne double la mise en seconde période. Moulins réduisait la marque en fin de partie sur une magnifique frappe lointaine qui trompait un Gelebiowski légèrement avancé. Enfin, l’équipe C a été accroché dans la matinée à Entrange (1-1, but de Rio) mais conserve malgré tout une avance plus que confortable de 11 points sur le second du classement.