Changement de leader. Dans le match au sommet de cette treizième journée, Montbronn a subtilisé la place de leader à Creutzwald, grâce à sa victoire 2-1 au stade de la Houve.
Accrocheurs ces Sarrebourgeois
. Sarrebourg ne lâche pas si facilement le podium que cela. La preuve, samedi soir, contre Hagondange, solidement installé en milieu de tableau. Les Sarrebourgeois ont toutefois dû s’employer pour prendre les trois points (victoire 3-2)
Boulay reprend des couleurs
. Quelle bonne surprise. Les Boulageois ont décroché leur deuxième victoire de la saison contre Soucht. Ils laissent du même coup la place de lanterne rouge à Marienau, auteur d’un bon match nul contre Veymerange.

A quelques minutes près, Veymerange aurait réussi le hold-up parfait, Marienau à force de pousser a réussi à égaliser sur le fil du rasoir mais avait largement les moyens de rafler la mise. Pas de round d’observation entre ces deux formations, Veymerange est premier à s’illustrer par Marez, ce dernier est contré de justesse par la défense locale (1e). Marienau réplique par Bendouma, sa frappe passe de peu à côté de la cage de Bersweiler (3e).

Les locaux continuent à dominer et Maddi n’arrive pas à concrétiser le service de Bendouma (7e). Veymerange refait surface et Marez trouve le petit filet de Palermo (10e). Ce dernier doit sortir le grand jeu sur la superbe frappe de Guildorf (14e). Par la suite, le jeu s’équilibre, les deux équipes vont se créer quelques opportunités, la plus belle d’entre elles sera pour les locaux : le coup franc, frappé par Saber, est dévié de la main dans la surface de vérité par un défenseur visiteur, l’arbitre ne bronche pas (33e).

Sur corner, Veymerange ouvre la marque par Bombino qui reprend la balle repoussée par Palermo suite à une grosse charge sur lui (39e). Marienau tente de réagir, le service de Bendouma ne trouve pas preneur (44e). En seconde période, Marienau va se créer multitudes d’occasions dont celle de Ba Yaya (53e), puis Osmani (70e) qui auraient pu changer la physionomie de la partie. A force de se découvrir, Veymerange profite d’un contre pour se montrer dangereux, Marez trouve la transversale de Parlermo (80e).

Dans l’ultime minute, les efforts de Marienau seront récompensés, sur une superbe transversale de Ruffing, Maddi surgit pour égaliser. Lors des arrêts de jeu, Marienau a deux belles occasions pour rafler la mise mais ni Saad (90e+2), ni Ridouane (90e+3) ne réussiront à battre Bersweiler.

PARTAGER