Saison 2010-2011, Anthony Medri avait su donner du volume à l’attaque Thionvilloise. Photo RL
Saison 2010-2011, Anthony Medri avait su donner du volume à l’attaque Thionvilloise. Photo RL

Alors que huit équipes sur les douze du groupe n’ont joué que neuf rencontres, rien n’est fait dans le groupe A de DHR où les forces en présence ont changé avec les cadeaux de Noël. Situation.

Que du bonheur en 2013 ! C’est le titre qui barre la une de la dernière livraison du T’Sport, le journal des sports du FC Thionville. Chez les Bleu et Or, on formule ainsi vœux et souhaits pour un club qui a mal engagé sa campagne de reconquête après la descente historique en mai 2012. Sous le sapin, le FCT aura trouvé deux nouveaux et une nouvelle. Deux nouveaux attaquants d’abord avec la venue de Chemini (Longwy) que Sébastien Sagrafena avait fréquenté à Audun et le retour de Medri, qui, il y a deux saisons, avait formé un duo d’attaque performant avec Lider. Medri était parti à Mondorf. Attaquant vif argent, capable de prendre la profondeur, buteur à ses heures, il est assurément un vrai plus dans le jeu des Thionvillois. Mais Thionville pourrait perdre dans le même temps son capitaine et défenseur Tosolini qui pourrait se retrouver à Rémich. La nouvelle ? C’est la programmation du match de septembre 2012, à rejouer à Veymerange dès le 3 février. Ce jour-là, il fera chaud en plein hiver au Buchel.

Yutz qui aura ses deux matches de retard à jouer en amorce de l’année 2013, à Rombas (11e, 10 pts) repris par Youcef Bettahar, puis devant Hagondange (10e, 13 pts), la meilleure attaque du groupe avec 25 buts, a remplacé Ouahtout parti en Erasmus en Hongrie, par Causier, un ancien de la maison qui a laissé le meilleur des souvenirs.

A Veymerange, Granveaux vient de faire signer deux ex-Algrangeois, avec les défenseurs Bracco et Sindeff, élargissant opportunément l’effectif de la meilleure défense du groupe avec six buts encaissés. En revanche, l’attaquant Reysz qui ne s’est pas imposé, chez les Verts, rentre au bercail, à Kœnigsmacker, tout heureux de l’aubaine.

Audun a, comme Veymerange, effectué un spectaculaire rétablissement avant la trêve grâce à la pertinence de Jean-Marc Gattullo. Mais Audun qui vient de retrouver Manzoni, buteur juste avant Noël devant Thionville, va devoir palier l’arrêt de Kéhal. « C’est clair, on cherche un attaquant », dit Gattullo.

De leur côté, les Bleus de Fameck pourraient être l’équipe des matches retour. Ils viennent de retrouver Kika Maameri privé pour suspension des matches aller. Ils vont voir revenir encore Kévin Maameri, le suspendu, et Roncari, le blessé longue durée. Mais surtout, ils vont mettre dans leur jeu offensif le talent de Souilah, l’ex-Rombasien, et la fantaisie d’Akab, de retour du Luxembourg. Les Bleus pourraient avoir des ailes.

PARTAGER