Jamais championnat n’aura été aussi disputé puisqu’entre le leader Yutz et le 11e du classement, il n’y a que six points d’écart, soit deux victoires. Dimanche, Yutz s’est fait corriger à Trémery 5-0.

Une nouvelle fois, la journée aura bousculé la hiérarchie. Yutz, qui restait sur une belle série, conserve certes son fauteuil de leader mais s’est fait remettre à sa place à Trémery, euphorique, victorieux 5 à 0 ! Yutz est un leader au pied d’argile, déjà renvoyé à ses études défensives à Audun (3-0), Farébersviller (4-0) et maintenant Trémery (5-0).

« Trémery, c’est l’équipe qui m’a fait la meilleure impression à ce jour, dit Christophe Granveaux, l’entraîneur des Verts de Veym’. On a gagné là-bas 2-3 mais avec beaucoup de réussite et l’on s’est fait promener aux quatre coins du terrain après la pause. Si vous me demandez un favori pour la montée, c’est pour moi Trémery qui a de plus deux joueurs qui font la différence, avec Gérolt et Olszewski ».

Pour Yutz, il reste à finir l’année face à Soucht, Rombas et Hagondange, le 16 décembre avant de retrouver Veymerange le 10 février. « Nous, que ce soit clair, on joue le maintien et rien ne sera facile », dit Michel Deza, l’entraîneur des Bleus qui ne joue pas à Guy Roux.

Dans ce championnat, où Yutz est suivi par cinq équipes à 13 points (Trémery, Hagondange, Far’, Homécourt et Fameck), tout le monde peut battre tout le monde, et il faudra attendre les derniers matches de la saison pour déterminer le champion et les deux ou trois candidats à la descente.

Pour l’heure, Soucht (12e, 3 points) et une seule victoire face à Fameck, est mal parti. De leur côté, Audun, avec une belle série interrompue ce dimanche à Hagondange par les anciens de la maison Zéroc et Ould Chikh, et Veymerange, victorieux pour la troisième consécutive à Rombas, (l’effet Ghezzi ?) se sont relancés et pour eux, comme pour Thionville, tout est toujours possible.

Les Bleu et or de Sagrafena et Pasqualetto ont su sortir du piège à Soucht grâce, notamment, à deux buts de Joris Hesse, enfin retrouvé et une nouvelle réussite de Batouche. Mais pour Thionville plane, malheureusement, la remise en question de sa victoire initiale à Veymerange. Les Thionvillois termineront l’année devant Rombas, à Hagondange, face à Audun avant de repartir, en février 2013, en accueillant Far’. La route est longue pour tout le monde et les positions vont encore bouger. Far’, par exemple qui compte un match de retard à Homécourt, a perdu l’un de ses joueurs majeurs à Sainte-Marguerite, en Coupe. Tout peut aller très vite.

PARTAGER