1017029_512471692174880_384735996_n

SARREGUEMINES – VEYMERANGE: 2-2 (TAB 3-5) « Ce sera un match difficile d’autant plus que Veymerange est une équipe de coupe. Il va falloir réaliser un gros match pour passer, même si notre objectif est concentré sur le championnat ». Voici les mots prononcés par l’entraîneur Sarregueminois dans la presse régionale à la veille de la rencontre entre son équipe et celle du CS Veymerange pour le compte du 5ème tour de Coupe de France. Christophe Granveaux parlait lui d’exploit pour parvenir à se qualifier sur le terrain des Faïenciers, promus en CFA2 la saison passée après avoir survolé la DH de bout en bout. Et le coach Veymerangeois d’ajouter « jamais nous n’avons battu une CFA 2 chez elle ». Il est vrai que l’on se souvient des épopées passées en Coupe de France, et notamment en 2006 et 2008 où les Verts, en PHR puis en PH, atteignirent par deux fois le 6ème tour avant de s’incliner à chaque fois contre des adversaires hiérarchiquement supérieurs. On sait aussi que le CS Veymerange ne s’était jusqu’à maintenant jamais incliné (si l’on excepte la défaite face à Lunéville en finale de Coupe de Lorraine aux tirs au but) face à une formation de CFA2, mais cela s’était toujours passé au Buchel: Algrange (2006), Thionville (2010) ou encore Jarville (2013) doivent encore s’en souvenir…

Mais aujourd’hui, la tâche des Verts s’annonçait donc un peu plus compliquée encore. Certes Veymerange a bien progressé depuis 2006, effaçant au fil des années les divisions qui les séparaient de la CFA2, mais se déplacer chez une formation qui évolue en CFA2 n’est jamais chose aisée, même quand on évolue en DH. Et cet après-midi les Veymerangeois ont montré que leur place dans cette division n’était définitivement pas usurpée. Ils ont montré également qu’ils savaient réagir après la défaite logique subie la semaine passée face à Lunéville. Dominateurs en première période, les Verts ont logiquement ouvert le score par l’intermédiaire de Gentit, reprenant victorieusement au second poteau un coup-franc botté par Kiffert. Bénéficiant de plusieurs autres occasions franches lors de ces 45 premières minutes, les Veymerangeois aurait même pu atteindre la pause avec un avantage plus conséquent. Car comme souvent, les choses se gâtaient forcément en seconde période. Les locaux réagissaient d’abord par l’intermédiaire de Slimani qui remettait les deux formations à égalité. Les hommes de Sébastien Meyer reprenaient par la suite le match en main et inscrivaient un second but un quart d’heure plus tard par l’inévitable M’Barki, déjà auteur de 8 buts toutes compétitions confondues pour ses couleurs. Désormais menés au score, les Verts ne désespéraient pas d’égaliser avant le terme de la partie. Et ils allaient être récompensés. A la 75ème minute, bien servi par Bracco, Porzi lobait astucieusement le gardien adverse trop avancé. Les Veymerangeois s’appuyaient bien ensuite sur leur bloc défensif pour arracher des prolongations bien méritées. Des prolongations durant lesquelles le score n’évolua pas malgré une forte pressions des locaux durant les dernières minutes. C’est donc lors de la séance de tirs au but que les protégés du président Berardi se sont brillamment imposés, réalisant même un sans faute avec 5 tirs réussis sur 5. A l’inverse, le 4ème tireur Sarregueminois voyait sa Panenka déviée par Bersweiler qui faisait basculer définitivement le sort de la partie.

Veymerange déjouait ainsi quasiment tous les pronostics et entre autres ceux de la presse régionale qui évaluait à 25% les chances de qualification. Les Verts seront donc bel et bien présents demain soir lors du tirage au sort du 6ème tour qui aura lieu en début de soirée au magasin Sport 2000 de Moulins-les-Metz. Restez connectés sur notre page Facebook pour découvrir en direct le prochain adversaire des Verts pour un match prévu le 27 octobre prochain.

PARTAGER