Julien Manara file ouvrir le score pour les Portugais de Thionville. Photo RL
Julien Manara file ouvrir le score pour les Portugais de Thionville. Photo RL

Du côté des équipes Thionvilloises, la coupe sombre est certaine. On ne retrouvera en effet au 4tour que Thionville ASPSF.

Les Portugais d’Omar Ali ont réussi l’exploit du jour en sortant à la régulière les Verts de Veymerange (2-1) qui évoluent en DHR et qui étaient encore invaincus cette saison.

« Je crois que notre victoire n’est pas usurpée , explique l’entraîneur. Nous leur avons laissé le ballon et nous avons procédé en contre. L’état d’esprit a été parfait et nous avons eu le bonheur de réussir le K.O. dans les arrêts de jeu ».

Pour les Portugais en pleine reconstruction, cette qualification est le plus beau des encouragements.

A Thionville FC, rien ne va plus et surtout la défense: les Bleu et or de Manu Cuccu ont encore encaissé trois nouveaux buts à Homécourt. « Ça fait onze buts en trois matches, relève l’entraîneur. Il va falloir vite corriger le tir ». Pourtant, Cuccu avait injecté du sang neuf avec les rentrées de Godart et Pellégrini pour transformer son flanc gauche. A l’évidence, rien n’y fait. Défendre est le fait des onze joueurs et un état d’esprit. Thionville manque l’un de ses objectifs: briller en coupe de France.